Envoyer à un ami

Drone au service des écosystèmes - 7 au 14 juillet 2024

Voir descriptif détaillé

Drone au service des écosystèmes - 7 au 14 juillet 2024

Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Accueil > Nos Actions > Journal de Bord des Opérations > Vacances Scientifiques > Drone au service des écosystèmes - 7 au 14 juillet 2024

Je m'inscris

Ajouter à ma liste de souhait

Le Projet

Plus de photos disponibles sur OSI Photos :
Temps science
Temps communs

Dimanche 7 juillet
C’est le grand jour du début des séjours ! Nous souhaitons la bienvenue à Calvin, Elouan, Léandre, Côme, Prosper, Maxime, Arsene, Augustin, Adrien, Oscar et Nidhal qui sont tous bien arrivés cet après-midi.
Après une petite veillée pour apprendre à se connaître avec un bingo géant et des jeux de prénoms, tout le monde est allé profiter d’une nuit de sommeil bien méritée.

Lundi 8 juillet
Aujourd’hui, nous avons débuté les temps scientifiques ! Ce matin, nous avons fait différents jeux en intérieur et en extérieur pour comprendre les enjeux de notre projet et les règles de sécurité en pilotage. Nous allons donc, tout au long de la semaine, tenter d’installer une caméra thermique sur un drone en collaboration avec l’INRAE. Le but final sera d’utiliser ce drone en hiver pour repérer des points chauds dans la forêts, points chauds qui correspondent aux nids de chenilles processionnaires du pin. Cet après midi, nous avons fait deux groupes : pendant que les premiers faisaient voler de petits quadricoptères pour s’exercer au pilotage, les autres se sont penchés sur diverses problématiques qui nous suivront toute la semaine : photogramétrie, réparation de drone ou encore réflexion autour de la réalisation du support pour la caméra thermique. Enfin, ce soir, après une veillée observation à la lunette astronomique, tout le monde est parti se coucher pour être en forme demain !

Mardi 9 juillet
Après une bonne nuit et un petit déjeuner garni, toute l’équipe s’est divisée en groupes pour avancer le projet.

Et pour continuer la matinée, une séance de pilotage ! Les pilotes en herbe ont pu tester un drone et s’exercer au pilotage sur des quadricoptères avec des obstacles.

Cet après-midi, c’est l’effusion d’idées pour le projet ! Pendant que certains réfléchissent à une maquette pour supporter la caméra thermique, d’autres explorent d’autres alternatives au smartphone pour récupérer les données sur le drone. Un autre groupe crée un protocole de vol pour la prise d’image tandis qu’un dernier explore les possibilités de la photogrammétrie pour exploiter ces images.

Jeudi 11 juillet
Aujourd’hui encore, nous avons travaillé sur le projet. Le matin, pendant que certains programmaient une carte Arduino pour tester les moteurs du drone qui portera la caméra thermique, d’autres avançaient sur la maquette de nacelle ou encore sur la transmission du projet. En effet, tous les résultats obtenus cette semaines serviront aux participants des séjours suivants pour finaliser le projet et finalement le transmettre aux scientifiques de l’INRAE.

L’après midi, deux activités ont eu lieu : en salle des drones, tests de l’hexacoptère et modélisation 3d de la nacelle allaient de bon train ; en salle sans chaussures avait lieu une séance d’entraînement au pilotage de drones.

Vendredi 12 juillet
C’est le début d’une nouvelle matinée ! Comme hier, tout le monde a pu choisir de piloter des quadricoptères ou un mavic mini en extérieur, tout en discutant des différents aspects liés à la sécurité et à la réglementation, mais aussi des modèles de drones existants. Voici quelques photos prises par nos pilotes en herbes :

L’après-midi, un petit atelier pour mieux comprendre la chenille processionnaire a été proposé à ceux qui le voulaient, tout en ayant la possibilité de travailler sur la mise en fonctionnement de l’hexacoptère utilisé pour le projet et sur la photogrammétrie avec le logiciel Meshroom.

Pour se rafraichir, des jeux d’eau où tout le monde a pu s’arroser !

Après de délicieuses pizzas pour le diner, les participants ont du faire preuve de créativité pour pouvoir retenir les symboles de la grille magique sans se faire reconnaitre par les gardiens de la grilles !

Nos partenaires

Voir également