L'eau comme milieu de vie / Chimie de l'eau - Ecole Coussan de Marmande

Voir descriptif détaillé

L'eau comme milieu de vie / Chimie de l'eau - Ecole Coussan de Marmande

Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

C’est sur le thème de l’eau que 21 élèves du CP et CM2 de l’école de Coussan ont réalisé leurs expériences au centre de séjour scientifique de Prabouré. Au programme pour ces 21 petits naturalistes en herbe : mettre en place une étude scientifique sur les rivières du Parc Naturel Régional du Livradois-Forez.

Voici un petit aperçu de leur semaine scientifique.

Le Journal de Bord

Lundi 6 octobre :

Les élèves de l’école de Coussan, répartis en deux groupes, partent dans la nature à la recherche d’un vrai trésor : la rivière de Prabouré. Grâce aux fiches de terrain, les enfants commencent les découvertes. Quelle surprise de voir autant de vie dans le ruisseau ! Objectif numéro 1 : prélever des échantillons (animaux, plantes, eau, ...) pour recréer au centre l’écosystème du ruisseau dans un aquarium.

Pour un des deux groupes, cette première sortie était aussi l’occasion de réaliser quelques mesures physiques du ruisseau et de prendre en photo un maximum d’éléments qui contiennent de l’eau comme les arbres les plantes, nos mains …

Prélèvement à la rivière
En établissant un mini écosystème (un petit aquarium), les enfants comprennent l’importance de l’interaction entre les facteurs biotiques (les éléments vivants de la rivière) et les facteurs abiotiques (ceux qui constituent l’environnement, le milieu de vie).

La suite logique des prélèvements ... les analyses bien entendu ! En plus de la découverte de la notion d’écosystème, les élèves ont pu comprendre que la qualité de l’eau dans le ruisseau d’étude (baptisé « la rivière aux petites bêtes » pour l’occasion) semble bonne. En plus des innombrables gammares, quelques larves de trichoptères ainsi que des planaires ont été identifiés par les enfants.

Grâce à la clé de détermination des invertébrés d’eau douce, les enfants peuvent identifier les « bêbêtes » trouvées dans le ruisseau et les mettre en lien avec la qualité de l’eau.

Mardi 7 octobre :

A partir d’aujourd’hui, les deux groupes travailleront sur deux thèmes différents. Les uns s’intéresseront à l’eau comme milieu de vie pendant que les autres étudieront la chimie de l’eau ! Et puis, la journée sera aussi l’occasion de se défouler grâce au rallye-photo, et de découvrir les étoiles et ses légendes grâce à la veillée astronomie !

Eau, Milieu de vie

Les enfants ont pu mettre en place une expérience sur des œufs d’artémia (petit crustacé cousin du gammare vivant dans les lacs salés).

Notre question : est ce que l’eau permet la vie ? Pour l’expérience, 5 groupes ont été faits : les œufs séchés placés dans de l’eau salée, ceux placés dans de l’eau (sans sel), ceux placés dans de l’huile salée, ceux dans de l’huile (sans sel), puis ceux placés sans eau ni huile.

Notre hypothèse : ceux placés dans l’eau salée écloreront plus vite, voire même seront les seuls à éclore.

Après la mise en place de cette expérience, nous avons fait une lecture de paysage qui permet de comprendre l’impact de l’homme sur le cycle de l’eau. Puis les enfants ont fabriqué des maquettes représentant une rivière (de la source à la mer) entourée de maisons, de champs, d’arbres …

Pendant l’après-midi, il a fallu se creuser les méninges ! Les enfants ont donné une note à la rivière à partir d’un tableau qui tient compte du nombre d’espèces animales présentes et de leur identification (grille IBGN). Il devient alors facile de comprendre que la faune présente dans une rivière est un bon indicateur de la qualité de l’eau.

Ensuite, il a aussi fallu définir le projet de recherche pour la fin de la semaine :

Notre question : Qu’est ce qui est le plus polluée entre la rivière de la source et celle à coté du centre ?

Hypothèse : L’eau du centre sera plus polluée car l’homme a son impact de l’homme !

Chimie de l’eau

Retour à la rivière pour le groupe ! Et oui, après les prélèvements, les mesures physiques ne doivent pas être oubliées. Quels mesures sont importantes dans un ruisseau ?

Les enfants reprennent leur fiches pour caractériser le ruisseau. Mesurer sa largeur, sa température et sa vitesse. Tout un programme pas si facile à réaliser !

L’heure est ensuite venue ... de manipuler. Après un passage au « bar à eau » où les enfants ont découvert que des choses se cachaient dans l’eau, ils ont tenté de les retrouver grâce à la chimie et aux bons conseils de « Monsieur Propre » ! L’occasion pour les enfants de découvrir l’acidité et de savoir comment la retrouver grâce à ... du jus de chou rouge !

Identification des invertébrés...

Le bar à eau... drôle de goût !

Minutieuses manipulations...

Mercredi 8 octobre :

Au programme du jour, la visite du Moulin Richard de Bas ! Les élèves ont pu fabriquer leur propre papier. Un exemple en image :

Comment faire du papier ? Moulin Richard de Bas

L’après-midi a été propice à la mise en place ou l’avancée des projets pour chacun des groupes.

Pour « l’eau, milieu de vie » , les enfants sont partis sur le terrain pour récolter les invertébrés de la rivière du centre et lui donner une note grâce à l’identification et l’analyse. Résultat : 8/10, soit une bonne qualité d’eau.

Pour la « chimie de l’eau » , après avoir refait une petite activité sur le cycle de l’eau, les enfants ont réfléchi et se sont posés deux questions à laquelle ils devront répondre par leur expériences :

  • La rivière du centre est-elle plus polluée que la rivière aux petites bêtes ?
  • Quelle est l’acidité des deux rivières ?

Pour la veillée, les enfants ont fêté l’anniversaire de Christopher. Quelle énergie dépensée pour cette fête !!

Jeudi 8 octobre :

Eau milieu de vie :

Les œufs des différents bocaux d’artémia ont été analysés par observation au microscope. Il se trouve que l’eau salée est le seul bocal ou il y a des Artémia fraîchement sortis de l’œuf. Dans le bocal d’eau, il y a cependant aussi des œufs qui commencent a éclore.

Conclusion : l’eau permet la vie mais les animaux qui sont dans leur milieu naturel (ici l’eau salée) se développent plus vite !

Ensuite, les élèves sont retournés sur le terrain mais cette fois au niveau de la source du ruisseau. Après identification, les résultats ont donné une note de 9/10 à la rivière.

Conclusion : l’eau du centre est plus polluée que celle de la source mais que le centre ne pollue pas beaucoup !

Chimie de l’eau :

Les élèves ont dû mettre en place leur protocole. Après une sortie terrain pour récupérer des échantillons, ils ont pu les analyser grâce à la malette « analyse de l’eau ».

Conclusion : l’eau des deux rivières a la même composition chimique pour les éléments analysés. Par contre l’eau du centre est plus acide que celle de la rivière. Il va maintenant falloir tenté de l’expliquer !

Pour la veillée, les enfants ont fait un jeu avec les instituteurs et les animateurs. Il fallait bien se déguiser et surtout ... ne pas être reconnu. Tout le monde s’est bien amusé.

Vendredi 8 octobre :

L’heure est venue de présenter les travaux de la semaine. Après beaucoup de préparation, voici les enfants prêts ! Entre posters, expériences en public et autres présentations, tout y était.
L’occasion aussi de partager les savoirs et connaissances. Il y avait en plus de la visite des personnes du centre !

Après la retransmission, tout le monde s’est retrouvé pour la traditionnelle photo de groupe. Les enfants en ont offert une à Maryse avec un beau papier du moulin en guise de remerciement ! Et puis est venu le temps de se dire au revoir.. Toute les bonnes choses ont une fin !

Photos / Vidéos

Qui veut goûter l’eau ??

Nos partenaires

Voir également