Au fil de l'eau - expédition du 23 au 30 juillet 2017

Récit d’un séjour scientifique en itinérance le long de la Drôme, à l’affût des castors et des plantes invasives ! Voir descriptif détaillé

Au fil de l'eau - expédition du 23 au 30 juillet 2017

Récit d’un séjour scientifique en itinérance le long de la Drôme, à l’affût des castors et des plantes invasives ! Voir descriptif détaillé

10 participants de 7 à 15 ans
Cartographie et relevé physico-chimiques Drôme
Séjour en itinérance

Introduction

Cette semaine, nous allons parcourir une section de la rivière Drôme en itinérance entre Luc-en-Diois et Saillans. Nos objectifs seront multiples : cartographier la présence du castor, cartographier l’étendue de plantes invasives et établir des relevés physico-chimiques réguliers de la rivières. En bref, nous établirons un bilan de santé de la Drôme !

Le Journal de Bord

Dimanche 23 juillet

Après s’être tous retrouvé au Claps de Luc-en-Diois, l’équipe de cette semaine (composée de Sophie, Inès, Lyvia, Oskar, Nicola, Etienne, Léopold, Aurélien, Pierre Isaac) s’est dirigée à pied vers son premier lieu de bivouac : « le grand lac » au dessus du Claps. Premier contact avec la rivière : pieds dans l’eau et épuisette, on se rend vite compte de la vie présente dans l’eau !
Également au programme de cette journée : premier montage des tentes et discussions pour mieux se connaitre, puis un super repas préparé par certain(es) d’entre nous. Ensuite nous avons fait une veillée loup-garou et au dodo !
A demain pour la suite de nos aventures !

Lundi 24 juillet

Après quelques gouttes de pluie dans la nuit, nous prenons finalement le petit-déjeuner au soleil, ou presque. Premier rangement de bivouac et c’est parti pour la journée.
On commence par une visite du site du Claps de Luc-en-Diois avec un peu de géologie au programme. Nous découvrons quel est le parcours d’une goutte de pluie, du nuage à l’océan. Ce matin, nous avons appris que le Syndicat mixte de la rivière Drôme nous à confié une mission : faire un bilan de l’état de santé de la rivière.
Nous avons pique niqué au Claps avant de partir pour une balade à pied d’une heure vers le prochain bivouac.
En deuxième partie d’après-midi, un jeu de piste au bord de la rivière nous a mené à la découverte des indices de présence d’une espèce présente le long de la rivière : le castor. Nous avons également découvert dans ce jeu de piste les plantes invasives et des moyens pour évaluer la qualité de l’eau.
Puis nous avons monté le bivouac : cette nuit, on dort dans des tentes accrochées aux arbres. Après le repas, nous avons observé quelques instants la rivière mais pas de castor à l’horizon ... On décide finalement de refaire un loup garou avant un sommeil bien mérité !

Mardi 25 juillet

Au programme aujourd’hui : projet scientifique, VTT et anniversaire. Plus de détails en images et en dessin :

Et quelques photos :

Ce soir c’est soirée d’anniversaire !

Notre bivouac dans les arbres

Mesures de la qualité de l’eau

Mercredi 26 juillet

Ce matin, la troupe des « maracasses » se sépare en deux groupes. Lyvia, Pierre et Isaac effectuent des mesures de la qualité de l’eau en amont et en aval de la ferme à côté du bivouac. Heureusement, ils en concluent que la qualité de l’eau est bonne dans les deux cas. Pendant ce temps, Inès, Sophie (nos deux pêcheuses professionnelles), Léopold, Etienne, Aurélien, Nicola et Oskar partent sur la piste du castor. Ils trouvent de nombreux bouts de bois coupés en sifflet mais pas de quoi affirmer avec certitude la présence d’un castor sur ce territoire.
Puis toute la troupe part en bus en direction de Die. Ce soir on dort en camping ! Cet après-midi, c’est détente à la piscine et au bord de la Drôme. En fin de journée, Yvan nous a livré les canoë pour demain. Une grosse journée s’annonce ! Un délicieux poulet au curry et aux légumes frais, une partie de loup-garou (on adore vraiment ce jeu !) et bonne nuit tout le monde !
A demain !

Jeudi 27 juillet

Aujourd’hui c’est le grand jour, on attaque la descente de la Drôme en kayak. Ce mati on a été très efficace pour le repliage du camp, on progresse et chacun gagne en autonomie. Nous rencontrons Aurélien qui sera notre encadrant supplémentaire pour le kayak.

C’est parti pour une quinzaine de kilomètres sur la journée entre Die et Pontaix. Au programme : baignade, activités scientifiques et grandes rigolades.

Ce soir, la veillé Dixit a laissé place à notre imagination et cette nuit on a décidé de dormir à la belle étoile car le temps et au beau fixe. Demain c’est reparti pour une journée de kayak.

Photos / Vidéos

Nos partenaires

Voir également