Au fil de l'eau - du 4 au 18 juillet 2010

A la découverte des ruisseaux et de leur environnement : petites bêtes, plantes, etc. Voir descriptif détaillé

Au fil de l'eau - du 4 au 18 juillet 2010

A la découverte des ruisseaux et de leur environnement : petites bêtes, plantes, etc. Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

Dimanche 4 Juillet 2010

Arrivée

Bien arrivés sur le Centre de Séjours Scientifiques, les enfants ont découvert leur chambre et leurs nouveaux copains, visité les lieux et rencontré leurs animateurs.
Pour ceux venus en convoyage, personne n’a été malade et le voyage s’est bien déroulé.

Lundi 5 Juillet 2010

1. Phase contact

L’équipe d’Au fil de l’eau : Mathilde, Nina, Malik, Tasuku, Enzo et Jules, est partie à la découverte des différents ruisseaux jouxtant le Centre. Le but : déterminer le lieu le plus adapté pour y construire notre campement.
Finalement, nous avons choisi le plus gros ruisseau, près des pistes et nous nous y sommes installés. Les garçons ont préparé le barrage qui nous permettra de réaliser plus facilement nos observations et les filles ont aménagé leur cabane : pierres, bouts de bois, fougères, un vrai palace !

Au fil de l’eau en a bien profité pour plonger allègrement les pieds dans l’eau et la boue, malgré les moustiques, un peu trop nombreux à notre goût !

Les enfants ont également eu l’occasion de participer au rallye photo, avec les 10/12 ans et le soir pour la veillée chacun a rempli son portrait chinois, puis tenté de deviner à qui appartenait quoi. Enfin, les enfants ont colorié les dessins correspondant à leur nom de chambre : Jules (Loups-garous), Mathilde et Nina (Licornes), Malik, Tasuku et Enzo (Centaures).

Mardi 6 Juillet 2010

2. Phase Découverte

Aujourd’hui le groupe de La Forêt mystère nous a rejoint, nous étions donc onze enfants plus l’animatrice.
Le matin Jérôme est venu nous aider. Nous sommes partis à notre ruisseau munis d’épuisettes et de bocaux afin de récupérer les petites bêtes pouvant habiter le cours d’eau. De retour au Centre, nous avons pu les observer à la loupe binoculaire et tenter de les identifier, grâce également aux clés de détermination. Nous avons trouvé des gammares et, chance, une larve d’éphémère.

Ensuite La Forêt mystère nous a épaté en attrapant tout plein de papillons que nous avons identifiés puis relâchés. Nous avons également capturé un certain nombre de sauterelles (Croquette, Citron et Cie), elles aussi retournées ensuite à la vie sauvage. Seul un scarabée habite actuellement la boîte prêtée par Tasuku, mais ne devrait pas tarder à rentrer dans sa famille.

Ensuite nous avons rejoint les pistes pour un Poules Renards Vipères et un goûter, avant de repartir en activité scientifique. Cette fois-ci c’est Théo qui nous a rejoint.

Une mission pour le groupe, découvrir si notre ruisseau est pollué ou pas, en calculant l’IBGN (indice biologique global normalisé qui permet d’évaluer la qualité hydrobiologique d’un site aquatique). Pour cela nous avons rejoint le ruisseau et capturé des petites bêtes (à la main !!!). Grâce à une grille, nous avons ensuite pu déterminer la pureté de l’eau. En effet, certaines espèces ne se trouvent que dans les eaux parfaitement pures, car elles supportent très mal la pollution.
Nous certifions qu’aucune petite bête n’a été maltraitée et toutes sont à l’heure actuelle retournées vivre auprès des leurs.

Le soir c’est la veillée T’es grillé qui a clôturé une journée bien remplie !

Mercredi 7 Juillet

Comme l’animatrice était en congé, les enfants ont rejoint l’équipe Mystère des grandes collines pour la journée. Ils ont gagné les Hauts de chaume pour aider l’équipe à mettre en place une placette d’observation et ont ainsi pu découvrir le travail des ados. Ce fut aussi l’occasion pour eux de découvrir un environnement différent de celui des alentours du centre et d|onc toutes les petites bêtes qui vont avec. Malgré une bonne heure de marche les enfants se sont super bien comportés et ont prouvé qu’ils étaient de vrais aventuriers ! L’équipe Mystère des grandes collines les a trouvés forts sympathiques !

Jeudi 8 Juillet

3. Approfondissement

Aujourd’hui grosse journée, crevés mais ravis ! Ce matin nous sommes partis sur l’Anse avec Théo, à une demi-heure de route environ en minibus. A peine arrivés nous nous sommes plongés dans la rivière à la recherche des moules perlières. Malgré la température de l’eau, plutôt froide, tout le monde a participé !

Ici Mathilde et Jules me relaient pour raconter :
Nous avons trouvé
- une lamproie,
- une truite arc-en ciel morte et
- cinq moules perlières noires d’environ 8 cm de long.

Il est très rare de trouver une perle dans une moule perlière.
La lamproie est une sorte d’anguille avec des ventouses sur le côté de la tête. Ces ventouses lui servent à s’accrocher au poisson qui les nourrit.
Quand la truite arc-en-ciel est jeune elle a des points rouges sur les côtés et quand elle grandit des points bleus apparaissent. Elle peut mesurer 10 cm de long au maximum et les plus grosses pèsent 3 à 5 kilos. Elles vivent entre 8 et 9 ans.

Ensuite nous avons pique-niqué puis nous sommes allés au lac de Saint-Anthème pour nous baigner avec les autres 7/9 ans.

Notre bousier va bien, nous lui avons trouvé du bois pourri pour qu’il se nourrisse correctement.

Le soir c’était la veillée kermesse organisée admirablement par les ados, c’était génial !

Coucou et gros bisous aux parents !

Vendredi 9 Juillet

Aujourd’hui nous avons attaqué la construction de notre jeu pour la retransmission demain :le Mémory Au fil de l’eau.
Nous avons réalisé différentes cartes : photographies et dessins, représentant les diverses petites bêtes que nous avions trouvées lors de nos explorations près et dans les ruisseaux.

En activité non scientifique nous avons joué à la gamelle, à l’épervier et à la tomate ; bien fatigués nous sommes quand même restés en forme pour.... la Boum !

Encore une journée bien remplie donc mais toutefois une triste nouvelle, notre bousier n’a pas survécu à son séjour dans la boîte d’observation... L’occasion de réfléchir donc sur la capture des petites bêtes...

Samedi 10 Juillet

4.Retransmission

Comme hier soir c’était la boum, ce matin nous avons pu faire la grasse matinée. Ensuite nous avons activement préparé la retransmission, qui a eu lieu à 14h.

Notre stand organisait un jeu de reconnaissance de petites bêtes aquatiques, capturées le matin même (et relâchées ensuite, au grand dam de certains enfants qui souhaiteraient les ramener chez eux...!) et présentait également le mémory, enfin terminé. Tout cela a eu un grand succès !

Pour le dernier soir de la semaine, une veillée de Ouf malade a été organisée et les enfants ont beaucoup, beaucoup, beaucoup rigolé !

Demain certains enfants rentrent chez eux, pour l’équipe c’est le départ de Nina, à qui nous souhaitons de très bonnes vacances !

Dimanche 11 Juillet

Jules, Mathilde, Tasuku, Malik et Enzo sont rejoints par Stéphanie, Rosalie, Lucien, Clémentine, Zéphire et Cosma. Côté animateur, Coline est maintenant secondée par Antoine.

Les nouveaux s’installent dans leurs chambres puis tout le monde va dîner.

Le soir, pour la veillée, nous regardons la finale de la coupe du monde de football. Malheureusement, nous ne pouvons pas regarder les prolongations. Il est tard et nous allons nous coucher !

Lundi 12 Juillet

Le matin, après le petit déjeuner et le rangement des chambres, nous allons au forum. C’est le moment de voir le déroulement de la journée (horaire des repas et des activités) et de définir les règles de vie sur le centre.

Puis, nous partons pour notre première activité scientifique de la semaine. Nous sortons du Centre pour voir différentes zones humides. En premier, nous allons sur le petit ruisseau près du Centre. Il coule dans une forêt composée essentiellement de hêtres et de sapins. Il y a des petites cascades et l’eau est froide. Nous voyons une grenouille et un triton. Nous observons également d’anciennes levades (rigoles d’irrigation) aujourd’hui asséchées. En amont du ruisseau, près de la route, nous trouvons aussi quelques détritus (papiers, plastiques)...

Ensuite, nous allons en bas des pistes de ski pour voir un autre ruisseau. Il est plus large que le précédent et il y a plusieurs bras qui se rejoignent. L’eau est froide et il y a beaucoup de cascades. nous observons beaucoup de petites bêtes dans l’eau.

Nous décidons de remonter un des bras du ruisseau. Au bout de quelques minutes, nous quittons la forêt pour arriver dans une grande prairie. C’est là que nous trouvons la source (ou une des sources ?) du ruisseau. Nous continuons ensuite à monter et nous arrivons sur un plateau ou se trouve une petite tourbière. Il n’y a pas d’arbres, uniquement des grandes herbes. On ne voit pas d’eau, sauf un petit ruisseau qui sort de la tourbière. On peut marcher dans la tourbière et on s’aperçoit alors qu’il y a de l’eau sous l’herbe. Nous apercevons des gerris et des traces d’animaux dans la boue (chevreuil, sanglier ?).

Il est alors temps de redescendre au centre pour le déjeuner.

Après le repas et le temps libre, nous avons une activité extra-scientifique. Nous avions prévu de jouer dehors, mais comme un orage éclate, nous restons à l’intérieur. Nous jouons à la sardine et à la tomate.

Après le goûter, nous profitons de la fin de l’orage pour retourner sur le grand ruisseau pour capturer des petites bêtes dans l’eau. Nous retournons ensuite au centre pour les identifier grâce à une clé de détermination.

Au total, nous avons
- 17 gammares,
- 7 planaires,
- 13 larves de tricoptères,
- 2 larves d’éphèmères et
- 4 vers.

C’est ensuite l’heure des douches puis du dîner. Après le repas, la veillée est consacrée à des petits jeux de connaissance.

Mardi 13 Juillet

Ce matin nous sommes allés au petit ruisseau réaliser des mesures :
- température
- odeur, couleur
- vitesse
- pH
- largeur
- profondeur

Nous avons travaillé par groupes, de cette façon nous avons pu comparer nos mesures et nous assurer de leur recevabilité, et obtenir une moyenne générale.

Voici nos résultats :

température 11.45°C
largeur entre 60 et 76 cm selon les endroits
profondeur entre 6 et 9 cm selon les endroits
pH 5

L’après-midi nous devions faire un championnat de scrabble mais oh surprise, quelqu’un avait volé le petit lion en peluche du directeur, nous avons donc dû nous lancer à sa recherche ! La chasse au lion s’est terminée par des retrouvailles émouvantes entre lion et directeur et surtout la remise de la récompense !

Ensuite l’équipe Au fil de l’eau s’est divisée en deux. Le premier groupe est parti sur la tourbière réaliser les mêmes mesures que le matin :

température 12.7°C
pH 5
vitesse environ 0

L’autre groupe est allé relâché les bêtes attrapées la veille et dans un fort piteux état... Il faut encore apprendre à ne pas secouer et triturer les animaux pour leur assurer les meilleures chances de survie possibles...

Ce soir c’est autour d’un Cluedo que se réuniront les 7/9 pour finir la journée.

Mercredi 14 Juillet

Le matin, après le petit déjeuner et le forum, nous commençons la journée par un retour sur les résultats d’hier. Nous mesuré le temps mis par un petit morceau de polystyrène pour parcourir une section de 2 m de long du ruisseau. Il nous faut maintenant calculer sa vitesse, et donc celle du courant. Il suffit de diviser la distance parcourue par le temps. Comme tous les groupes n’ont pas trouvé la même valeur, nous calculons la moyenne. Nous arrivons donc au résultat suivant. La vitesse du courant est d’environ 0,18 m/s.

Nous réfléchissons ensuite à la question suivante. Comment caractériser un cours d’eau ?

Un moyen de caractériser un cours d’eau est de mesurer son débit, c’est à dire le volume d’eau qui s’écoule par seconde en un point donné de ce cours d’eau. Comment le faire ? Pour un petit ruisseau comme celui du Centre, on peut utiliser un seau. On pèse le seau vide, on le place sous une cascade pendant un temps connu (par exemple 5 secondes), puis on le repèse plein. On divise la masse d’eau mesurée par le temps et on a ainsi le débit.

Nous allons aussitôt sur le terrain pour mettre cette idée en application.

L’expérience n’est pas concluante. En effet, beaucoup passe à côté du seau et les niveau d’eau dans les seaux de chaque groupe varient d’ailleurs du simple au double ! Il faudrait installer un tuyau dans le lit du ruisseau et mettre de la terre et des pierres en amont du tuyau pour empêcher l’eau de passer à côté.

Ce travail peut constituer notre projet de recherche pour la fin de la semaine.

Un autre projet peut être la remise en fonctionnement d’une levade (rigole d’irrigation) qui irriguait autrefois la prairie du centre. C’est ce dernier projet qui emporte la majorité des voix !

Il est maintenant temps de rentrer au Centre pour déjeuner.

Après le repas, nous partons en randonnée dans les Haute Chaumes. après une petite marche, nous nous arrêtons pour jouer au foot puis à la balle au prisonnier. Nous prenons le goûter sur place, puis nous redescendons au Centre.

Nous commençons alors notre travail de terrassement. Ce n’est pas facile car il y a beaucoup de pierres et de racines.

Après ce dur labeur, la douche est la bienvenue !

Ce soir, après le dîner, nous regardons un dessin animé puis à la tombée de la nuit un feu d’artifice est tiré dans la prairie du centre. Ensuite, nous allons nous coucher.

Jeudi 15 Juillet

Le matin, nous sommes allés au petit ruisseau pour continuer de creuser la levade.
Comme il n’y avait pas assez d’outils pour tout le monde (on est onze !) il a fallu faire des tours, néanmoins la levade a bien avancé !

Après nous avons fait un grand jeu d’eau avec divers ateliers, le but étant de récolter le plus d’eau possible pour gagner.

Ensuite nous avons découvert la vie des hommes préhistoriques et tenté de les imiter :

Ils vivaient dans des abris sous-roche
Ils chassaient les animaux sauvages (ici des rennes)
Ils ont découvert le feu et ont commencé à se réunir autour du foyer
Il y avait aussi (parfois) des attaques de dodos par des loups

Etc.

Le soir c’est autour d’un feu de camp avec contes et chansons que s’est terminée la journée.

Vendredi 16 Juillet

Le matin, nous nous divisons en deux groupes.

Le premier groupe reste au Centre avec Coline pour commencer à préparer la retransmission de samedi (Cosma, Clémentine, Zéphire, Stéphanie, Mathilde, Rosalie).

Le deuxième groupe (Malik, Lucien, Enzo, Jules, Tasuku) part en forêt avec Antoine pour reprendre les travaux sur la levade. Le travail est toujours difficile en raison des pierres et des racines, mais nous avons bien avancé.

Ensuite à midi nous sommes partis pique-niquer au lac de Saint-Anthème, où nous nous sommes baignés.

De retour au Centre nous avons continué notre préparation de retransmission, afin d’êtres prêts le moment venu ! Il nous reste encore beaucoup de choses à faire !

Et ce soir.... C’est la soirée Miss et Mister Prabouré ! A l’heure qu’il est les résultats ne sont toujours pas tombés... La suite demain !

Samedi 17 Juillet

5.Retransmission

Ce matin, le réveil est un peu plus tardif que d’habitude en raison de la boum de la veille.

Après le petit déjeuner, lors du forum, les animateurs nous expliquent le déroulement de la journée qui va être chargée. Il y a la retransmission à 14h30 puis les inventaires puisque presque tous les enfants quittent le centre dimanche.

Nous allons ensuite préparer la retransmission. Il y a les affiches à terminer et des animaux à prélever dans le grand ruisseau.

Puis, nous rentrons au Centre pour déjeuner.

Après le repas, c’est le moment pour certains d’effectuer les derniers achats à la boutique. Puis c’est le branle-bas de combat. Il faut préparer le petit réfectoire pour la retransmission. Nous montons les animaux capturés le matin ainsi que le matériel nécessaire. Nous collons nos affiches au mur. Nous sommes prêts dans les délais !

Nous présentons nos travaux aux parents qui sont là ainsi qu’aux enfants des autres séjours.

Ensuite, c’est le goûter, puis nous allons dans nos chambres pour faire les inventaires. Nous prenons ensuite une douche bien méritée, puis nous allons diner.|

Ce soir la veillée est constituée par un spectacle fait par les grands pour les petits.

Dimanche 18 Juillet

C’est le jour du départ. Certains enfants se lèvent tôt pour aller prendre le train, d’autres peuvent se lever plus tard car leurs parents viennent les chercher. Bonnes vacances à tous et à bientôt sur un centre d’Objectif Sciences.

Coté animateur, Coline s’en va également. Bonnes vacances à elle.

6. Bilan

Pour ces jeunes enfants, ce séjour a été l’occasion d’être dehors au quotidien, de se dépenser, de découvrir la nature et ce qui la compose. Ils peuvent ainsi vivre leurs vacances dehors, bouger, patauger, se dégourdir et (re)découvrir ainsi la nature et les sciences au fil de l’eau.

Les enfants ont pu découvrir différents milieux aquatiques dans les environs du centre de Prabouré : ruisseaux de tailles différentes, tourbière. Les travaux ont portés essentiellement sur la capture et l’identification de petits animaux aquatiques capturés dans les 2 ruisseaux. Nous avons ainsi pu montré que ces ruisseaux ne sont pas pollués car ils abritent des espèces sensibles à la pollution. Quelques mesures physico-chimiques ont également été réalisées (pH, température, vitesse). Nous ainsi observé que le pH de la tourbière est identique à celui des ruisseaux. Les enfants ont également commencé à remettre en état une des levades de la forêt du centre.

Il reste à quantifier le bon état des ruisseaux en calculant un IBGN et à remettre un dispositif de jaugeage du ruisseau du centre (tuyau). Il faut également poursuivre les travaux sur la levade pour arriver jusqu’à la prairie et irriguer des parcelles de cultures (paririe et sous-bois).
Il reste également poursuivre les travaux sur la tourbière (calcul IBGN).

Photos / Vidéos

Nos partenaires

Voir également