Séjour Perception - Mystères des Grandes Collines (5 au 19 juillet (...)

Nos quatre archéologues vont-ils percer le Mystère des Grandes Collines ? Pour cela ils vont devoir utiliser l'archéologie, la géologie, la (...) Voir descriptif détaillé

Séjour Perception - Mystères des Grandes Collines (5 au 19 juillet (...)

Nos quatre archéologues vont-ils percer le Mystère des Grandes Collines ? Pour cela ils vont devoir utiliser l'archéologie, la géologie, la (...) Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

Dimanche 5 juillet

Nous sommes bien arrivés à Prabouré ! Après s’être installés, nous avons découverts nos chambres, nos batiments et nos colocataires. Le repas fini, la veillée fut organisée de manière à mieux connaitre entre ados du centre mais il faudra surement encore quelques jours pour que ça rentre.

Lundi 6 juillet

10h sera l’heure de notre première activité scientifique. Pour commencer, nous nous mettons dans la peau de hommes du Néolithique et parcourons les environs à la recherche de matériel nécessaire à notre survie. Le Néolithique, c’est tout d’abord la sédentarisation de l’Homme, il faut donc trouver un bon emplacement, proche de la nourriture, à l’abri des caprices de la météo et surtout des prédateurs ! C’est l’occasion de réfléchir sur notre sujet de recherches, de faire un peu de botanique mais surtout de nous familiariser avec l’environnement des Monts du Forez.

L’après midi nous nous envolons vers le plateau des Hautes Chaumes en compagnie du groupe des dessinateurs du futur. Sur le trajet nous repérons une source d’eau fraiche, nous pénétrons les tourbières et nous arrivons finalement au site des Allebasses où, après le goûter, nous découvrons l’endroit où nous ferons les fouilles.

Après le repas, c’est l’heure de la veillée. Ce soir ce sera « métaveillée », différents jeux seront organisés (Loup-garou, jeux de rôles, jeux de cartes et Time’s Up) et nous pourrons nous répartir selon nos envies.

22h30 fin de la veillée, il est temps d’aller se coucher, la journée a été éprouvante et nous devons être en forme pour le lendemain !

Mardi 7 juillet

Nous partons dès le matin pour le site des Allebasses avec les archéologues de Camille et les druides de Davidix. Pendant qu’ils commencent à apprendre les méthodes de fouille, nous sommes partis prospecter les sols un peu plus haut à la recherche de silex, de céramiques ou de tout autres objets intéressants. Malheureusement, la pluie nous arrête en plein travail mais nous ne rentrons pas bredouille, nous revenons avec des cristaux de quartz, des pierres polies et des balles de plomb datant du début du siècle.

L’après-midi, le temps n’étant toujours pas bon, nous sommes restés dans le centre pour faire un peu d’archéologie expérimentale : nous apprenons à frapper les pierres de manière à produire des étincelles nécessaires pour domestiquer le feu et nous fabriquons des outils avec des matériaux trouvés dans la nature. Ce fut très laborieux mais nous réussissons tout de même à confectionner deux haches, une flèche, un coutelas et une arme inconnue !

Après avoir goûté, nous avons préparé la kermesse pour les 7-12 ans où chacun devra s’occuper d’un stand et le soir nous avons visionné le film HOME de Yann-Arthus Bertrand.

Mercredi 8 juillet

Nous accueillons nos jeunes amis du camp « Au temps de nos ancêtres », en leur compagnie nous découvrons les bases de la chimie à travers plusieurs réaction simples. Entre autre, nous apprenons à nous servir du papier pH pour mettre en évidence le caractère acide ou basique d’une solution et nous découvrons que l’acide chlorhydrique permet de savoir si un minéral contient du calcaire ou non.

L’après-midi nous sommes allés vers les pistes de ski pour jouer au jeu québécois de Djibou : le gotcha. Nous avons aussi joué au cache-cache à l’envers : la sardine (une seule personne se cache, tout le monde la cherche et dès que quelqu’un la trouve, il se cache avec elle jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un !)

Nous avons profité de la veillée scientifique pour se reposer et écrire nos articles.

Jeudi 9 juillet

Le matin nous partons à la recherche d’échantillons pouvant contenir du pollen afin de s’entrainer au protocole d’extraction en vue de futures analyses palynologiques. Nous apprenons aussi à monter des coupes sur lames d’observation et nous découvrons à quoi ressemble le pollen.

En activité extra-scientifique, nous avons mis tout notre cœur à préparer une kermesse pour les plus petits. Et ce fut un grand plaisir que de voir qu’il se sont amusés grâce à nos jeux !

Vendredi 10 juillet

Nous avons fait des recherches sur le Néolithique, pour un archéologue, il est très important de savoir rechercher certaines informations importantes. Ces recherches nous ont permis de nous éclaircir les idées sur cette période et de faire un débat très intéressant.

Le soir c’était la boum sur le thème des années 70, le thème du Néolithique aurait pu lui aussi être très rigolo ! On verra ça une prochaine fois...
En tout cas c’était super, nous avions préparé la décoration de la salle, nous avons pu discuter entre nous, danser, s’amuser... les animateurs étaient tous déguisés, c’était génial !

Samedi 11 juillet

Nous reprenons la palynologie, nous arrivons à extraire le pollen des mousses récoltées à l’aide d’un enchainement de réactions acido-basiques et de centrifugations et nous avons pu observer quelques grains de pollen au microscope. Malheureusement sans un plus gros grossissement, impossible de les identifier. Nous allons rapidement remédier à ça en utilisant des microscopes à plus fort grossissement.

Et le soir c’était la FUREUR !! Une veillée où différentes équipes s’affrontaient sur le thème de la musique, du karaoké et de la danse . Les animateurs s’étaient déguisés, certains en rappeurs, en techniciens, d’autres en huissiers et il y avait aussi un présentateur.

Nos partenaires

Voir également