Qu'est ce qu'un écosystème ?

Des clefs pour définir un écosystème et comprendre l'équilibre qui le régit ainsi que les menaces qui pèsent dessus . Voir descriptif détaillé

Qu'est ce qu'un écosystème ?

Des clefs pour définir un écosystème et comprendre l'équilibre qui le régit ainsi que les menaces qui pèsent dessus . Voir descriptif détaillé

Tom et Sybille partent se promener dans la campagne. Au bord du chemin, de grandes haies ferment les champs. Celles ci sont couvertes de ronces et de mûres, que viennent voler les oiseaux et les insectes. Plus loin, le chemin s’enfonce dans une forêt d’arbres feuillus. Ils sont immenses et abritent de nombreux nids. Le sol est couverts d’herbe, de fleurs,de champignons, de fougères... Sous l’écorce des troncs les insectes grouillent. Un peu plus loin, il faut enjamber un ruisseau pour prendre le chemin du retour. Les plantes qui poussent autours sont encore différentes de celles aperçues dans la forêt, les libellules viennent s’y poser. Dans les zones d’eau protégées du courant, des tétards dorment tranquillement camouflés dans la vase.
Lorsque Tom et Sybille rentreront chez eux , ils auront pu identifier différents milieux de vie abritant plusieurs espèces animales et végétales : Les haies, la forêt, le tronc d’arbre, le sol, le ruisseau ou encore la vase.Tout ces « milieux de vie » sont en réalités des écosystèmes à part entière. Et comme ont pu le constater nos deux marcheurs, aucun d’eux n’est isolés de sont voisins. Les écosystèmes se cotoîent, se chevauchent et échangent même de la matière. Ceux ne sont ici que quelques exemples parmis l’infinité d’écosystèmes qu’il peut exister. En effet, la notion d’écosystème peut s’appliquer à des échelles très variables, allant du microscopique à l’univers !J’en veux pour preuve que notre tube digestif est un écosystème, tout comme l’est notre planète.
On est tout de même en droit de s’interroger : Quels point commun y à t-il entre le tube digestif de l’être humain et la terre ?
Pour cela il suffit de s’interésser aux trois grandes composantes d’un écosystème. Celles-ci peuvent être déterminée pour n’importe quel écosystème, à n’importe quelle échelle

LE BIOTOPE

Le biotope rassemble tous les aspects non vivant d’un écosystème et la surface dans laquelle ils sont contenus. Autrement dit, il s’agit du milieu dans lequel évoluent les êtres vivants, végétaux, animaux et micro-organismes. Le biotope rassemble des conditions particulières et homogènes de température,humidité, nature du sol... qui permettent aux organismes présent de se développer. Si nours reprenons l’exemple de notre tube digestif, celui-ci maintiens une température constante de 37°c, pour un pH basique. La surface sur laquelle les micro-organisme est composée de cellule épithéliale. L’ensemble des ces conditions abiotiques (non vivantes) correspondent u milieu de vie de bactéries bien spécifiques. On imagine très bien qu’une variation de température par exemple, peut entrainer un fort déséquilibre et anéantir la population de bactéries.
L’ecosystème terre, lui, présente un biotope bien plus varié aec des conditions très changeantes d’un point du globe à l’autre. Mais on peut tout de même rassembler ces conditions propices à la vie : des températures comprises entre -50°C et +50°C, air contenant de l’oxygène, présence d’eau liquide, sol composé de roches sur lesquelles se évoluents un grandes variétés d’êtres vivants.
Le biotope est donc une somme de conditions abiotique définis sur une surface donnée.

BIOCENOSE

La biocénose rassemble tous les organismes vivants d’un écosystème et les relations qui les relient.
Dans un même écosystème, de nombreuses espèces végétales, animales et microbiennes occupent des niches écologiques spécifiques. La niche écologique rassemble à la fois un territoire, un régime alimentaire et les conditions nécéssaires à la survie de l’individu ou de la population. Un écosystème contient de nombreuses niches écologiques mais celle ci ne peuvent être identique deux à deux. C’est ainsi que les espèces et les individus d’un écosystème peuvent réussir à vivre ensemble : chacune d’entre elle partage un petit aspect de sa niche avec les autres, mais jamais la totalité. Ce partage peut être celui de la nourriture ou du territoire, ce qui entraine des compétitions entre espèces et individus.
La relation de compétition qui s’instaure entre deux individus ou deux espèces n’est qu’un exemple parmis toutes celles qui peuvent s’établir, qu’elles soient bénéfiques ou néfastes aux individus. Les relations de prédations définissent quant à elle des chaines trophiques c’est à dire qui sera mangé par qui. Ces chaines trophiques correspondent aux interactions fodamentales d’un écosystème : la matière est transporté d’un individu à un autre aux travers de la chaine alimentaire.
La biocénose rassemble les individus dans un biotope et les interactions qui les relient.

UN EQUILIBRE INSTABLE

Maintenant que nous savons qu’un écosystème est composé d’un biotope et d’une biocénose, et que tout ces éléments sont liés par des interactions, il faut admettre que pour qu’un écosystème se maintienne, il existe un équilibre lié à la régulation des espèces les unes par rapport aux autres. Un écosystème, si le biotope n’est pas modifié, évolue vers un équilibre dynamique appelé climax. Les populations varient, les individus meurent et naissent, de telle façon que la quantité de matière présente et l’énergie produite reste stable.
Dans la plupart des écosystèmes l’état de climax n’est atteint qu’au bout de plusieurs années voir siècles nécéssaire à la stabilisation des flux. L’impact de l’Homme est une grande menace pour ces milieux, car pour des années d’évolution, la destruction est très rapide et ne permet pas de maintenir l’équilibre existant.

Connaitre le fonctionnement des écosystèmes qui nous entourent, les espèces qui les composent, les conditions climatiques auxquels ils sont soumis, permet de mettre en évidence que l’ensemble de ses parties prenantes sont interconnectées , au point que le disparition de l’une d’entre elle entrainerait la disparition de tous.

Nos partenaires

Voir également