Les loups du Pelago

Cet article décrit sommairement l’organisation au sein d’une meute de loups à travers l’étude du comportement d’un des groupes test du (...) Voir descriptif détaillé

Les loups du Pelago

Cet article décrit sommairement l’organisation au sein d’une meute de loups à travers l’étude du comportement d’un des groupes test du (...) Voir descriptif détaillé

Au sein du parc à loups du Mercantour, les scientifiques étudient trois meutes. L’une d’elles, composée d’une dizaine d’individus, illustre parfaitement la hiérarchie qui règne au sein d’une meute.

Au sommet de cette hiérarchie, on trouve Thor. Il est ce que l’on nomme un mâle de type ‘’alpha’’. C’est le chef de la meute. Il a l’initiative des déplacements, choisit quelle route suivre, quelle proie attaquer et quand le faire. Il lui faut être fort, car de sa survie dépend celle de la meute. S’il est malade ou blessé, ou encore s’il est trop âgé, il est défié par un mâle plus jeune et plus robuste.

Sa compagne actuelle, dite femelle ‘’alpha’’, se prénomme Jumelle. Âgée de 7 ans, elle est la seule, au sein de la meute, à pouvoir procréer. Les autres femelles, qui lui sont entièrement soumises, ne peuvent ni procréer ni même avoir de chaleurs.

Actuellement, cependant, une des femelles se montre agressive envers jumelle. Il est clair, selon les responsables du parc, que la jeune Cassiopée, âgée de 2 ans, est une sérieuse rivale potentielle à l’autorité de la femelle Alpha.

Les autres loups composant la meute, au nombre de neuf, sept adultes et deux louveteaux, suivent les ordres du couple alpha. De manière générale, ils correspondent au portrait robot du loup : aspect canin, un poids de 80 kg en moyenne, une hauteur au garrot allant de 1 m 10 à 1 m 50, quatre doigts aux postérieurs, cinq aux antérieurs.

Ils possèdent une vue perçante, un odorat très délicat, une ouïe très développée. Leur endurance est exceptionnelle (ils peuvent maintenir une vitesse de trente kilomètres/heure et sont capable de parcourir deux cent cinquante kms en quinze jours).

Le loup est un animal fascinant, et doit être protégé. L’étude qui est menée dans ce parc y contribue fortement.

Nos partenaires

Voir également