Les druides du 23 au 30 Août

Voir descriptif détaillé

Les druides du 23 au 30 Août

Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

Lundi

Ce matin nous avons fait connaissance et sommes partis dans la prairie pour prélever le plus possible d’espèces de plantes différentes qui nous serviront à faire un « herbier de prairie ». Il nous permettra de garder une trace de la biodiversité de la prairie de Prabouré en 2009 et nous pourrons ainsi la comparer d’années en années pour voir l’évolution des espèces. Nous pourrons aussi dans un avenir plus proche le comparer à l’herbier de la forêt qu’est en train de récolter le camps « Au temps de nos ancêtres ».
Ensuite nous nous sommes promenés dans la forêt avec le camps « Les secrets de la forêt » à la recherche d’insectes, mais nous n’en avons pas trouvé beaucoup, il faudrait élaborer des pièges pour les capturer !

Cet après-midi, nous avons rejoint le camps « Au temps de nos ancêtres » et nous nous sommes lancé dans la consolidation du toit de leur cabane. Pour cela nous avons fait comme les celtes, nous avons fait des fagots de paille (coupée avec une faucille de bois ! ) que nous avons posés sur le toit. Nous avons aussi préparé de la farine en écrasant des grains de blé avec une pierre contre une autre.

Mardi

Ce matin nous avons utilisé de l’argile qu’avaient ramené le camps du « monde des cristaux » d’un volcan voisin pour faire de la poterie. Nous avons pour la plus part fait des amulettes ou des pots.


En parallèle, nous avons commencé à identifier certaines plantes de notre herbier. Ce n’était pas facile car il fallait connaître beaucoup de détails précis sur la plante observée.

Cet après-midi, nous avons rejoint le groupe « Au temps de nos ancêtres », et à cause de la pluie, nous sommes resté à l’intérieur pour terminer nos poteries.

Mercredi

La violente pluie de la veille à fait des dégâts sur notre cabane. Le toit de paille est resté, mais une partie du toit commence à s’effondrer et le potager a été en partie détruit par des torrents d’eau. Nous avons pu remarquer qu’un des deux types de barrières qui avait été construites pour protéger les plantations des animaux avait bien résisté à la pluie et avait fait dévier les rivières de la veille. Nous avons donc décidé ; avec nos amis de « Au temps de nos ancêtres » de construire ce type de barrière tout autour de nos plantations. Nous avons aussi poursuivi la construction de notre toit de paille.

L’après-midi nous avons commencé à voir les propriétés des plantes médicinales en faisant des recherches bibliographiques et internet de plantes utilisées dans des pommades et médicaments homéopathiques de l’infirmerie.

Jeudi

Nous avons prospecté sur le site archéologique avec les ados du « Mystère des Grandes Collines » aujourd’hui ! Nous avons trouvé 6 balles en plomb datant du début du siècle et plein de jolies pierres pour remplir nos poches, (calcite, quartz, feldspath et autre « diamants colorés » !).


Après le pique nique ce fut donc la foire à la caillasse pour montrer et échanger nos trouvailles pierreuses, et puis le temps de petites excursions dans les sillons creusés par la pluie. Sur le retour, nous avons également profité d’un petit ruisseau pour patauger et essayer de faire un barrage. Enfin, après cette bonne balade , nous avons aidé nos amis de « Au temps de nos ancêtres » à continuer un peu leurs outils Néolithique en s’aidant d’un peu de cire pour certains cette fois. Cire récupérée des quelques rayons de miel d’acacias que nous avons dégusté !

Ce soir c’est Fureur : des jeux musicaux affrontent filles et garçons autour de chansons de film, chorégraphies et autres délires musicaux !

Vendredi

Ce matin nous avons terminé nos herbiers un peu en vitesse, car il fallait être prêts pour l’après-midi qui nous a servit à préparer notre repas du soir.

En effet, nous avions prévu de manger autour du feu. Nous avons donc passé l’après-midi à préparer du pain au levain (qui malheureusement n’a pas beaucoup levé mais s’est révélé délicieux quand-même) et à cueillir des framboises pour en faire du coulis, des feuilles d’orties pour de la soupe et des feuilles de plantain et d’oxalis petite oseille pour ajouter à notre pain.
En début de soirée, il ne nous restait donc plus qu’à préparer des sièges confortables autour du feu et d’allumer le feu pour faire cuire toutes nos préparation et bien sûr quelques saucisses offertes par la cuisine sans lesquelles, ce n’aurait pas été un véritable feu de camps !

Samedi

Aujourd’hui était le jour de la retransmission. Nous avons préparé la matinée à la préparer et l’après-midi à présenter aux parents intéressés tout ce que nous avions fait pendant la semaine. A la fin de la retransmission, nous avons fait une visite guidée aux parents de la cabane pour leur montrer toutes les transformations que nous y avions fait pendant la semaine !

Nos partenaires

Voir également