L'eau, milieu de vie - Ecole de Beauregard

Voir descriptif détaillé

L'eau, milieu de vie - Ecole de Beauregard

Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

C’est sur le thème de l’eau que onze élèves de CE2 et CM1 de l’école de Beauregard ont réalisé leurs expériences au centre de séjour scientifique de Prabouré. Au programme pour ces onze petits naturalistes en herbe : s’amuser à mettre en place une étude scientifique sur les rivières du Parc Naturel Régional du Livradois-Forez

Le Journal de Bord

Mercredi 4 Juin 2008

Après quelques heures de voyage, les élèves de l’école de Beauregard partent dans la nature à la recherche d’un vrai trésor : la rivière de Prabouré. Ils commencent par remplir des fiches de terrain qui leur permettent de comprendre cet équilibre fragile qu’est un écosystème aquatique. Des mesures physiques à l’échantillonnage d’animaux et de plantes aquatiques, tous les éléments sont réunis pour recréer au centre cet écosystème dans un aquarium.

En établissant un mini écosystème (un petit aquarium), les enfants comprennent l’importance de l’interaction entre les facteurs biotiques (les éléments vivants de la rivière) et les facteurs abiotiques (ce qui constituent l’environnement, le milieu de vie).

Après le déjeuner, un tout petit peu de théorie pour digérer et c’est parti pour l’analyse des échantillons récoltés. Ils commencent par déterminer les éléments essentiels pour reconstituer la rivière dans un aquarium : le milieux de vie (substrat …), la faune et la flore. Ensuite, en entrant dans la peau d’un naturaliste, les enfants classent et identifient la faune présente dans leurs échantillons. Il faut alors se creuser les méninges pour donner une note à la rivière à partir d’un tableau qui tient compte du nombre d’espèces animales présentes et de leur identification (grille IBGN). Il devient alors facile de comprendre que la faune présente dans une rivière est un bon indicateur de la qualité de l’eau.
Après une pause, les élèves analysent les mesures physiques prises le matin (essentiellement la vitesse du courant) et tentent de faire le lien avec le comportement des espèces trouvées.

Appréhender les différents facteurs d’un écosystème aquatique c’est comprendre que les êtres-vivants sont en harmonie avec leur milieu de vie.

Après un petit débat sur ce qu’est une démarche scientifique, les élèves sont parés pour mettre en place leur projet de recherche. Leur objectif : comparer la qualité de l’eau du ruisseau de Prabouré à celle du ruisseau de la source des Jasseries et mesurer l’influence de la vitesse du courant sur les espèces présentes.


Jeudi 5 Juin 2008

Dès le petit matin, les biologistes en herbe s’organisent : chacun se donne un rôle bien défini de façon à ce que le protocole choisi soit appliqué avec rigueur. Ainsi c’est un vrai travail d’équipe qui se met en place. En arrivant à la rivière de la Source des Jasseries tous les élèves se sont mis a chercher le petit coin le plus adapté à leur projet de recherche. Deux groupes ont expérimenté sur les courant rapides alors que deux autres groupes ont pris en charge les mesures sur les courants lents. Pendant que certains analysent la vitesse du courant, d’autres récoltent et échantillonnent la faune et la flore.

Le déjeuner à peine avalé, les enfants demandent à analyser les échantillons qu’ils ont récoltés le matin. Le suspens est à son comble … que vont-ils trouver ? Après des heures de fouilles, observations au microscope, recherche sur la clé de détermination et analyses des paramètres physiques, un vrai brainstorming se met en place pour faire des conclusions et des hypothèses ! Après un débat tous ensemble, les enfants décident qu’il manque certaines données et qu’il va falloir se partager le travail. Une équipe retourne à la rivière récolter les données pendant que d’autres commencent à préparer des affiches sur leur projet afin de tout expliquer à leurs camarades. Sur les affiches tout y est : la démarche scientifique, le matériel nécessaire, les résultats, les conclusions … de quoi étudier la rivière qui est près de l’école (la planchette). Le soir les résultats sont là : ils ont observé que les animaux sont adaptés à leur milieu de vie (courants rapide ou lent) même si la nature n’est jamais catégorique. Par ailleurs, la qualité de la rivière de la Source ne semble pas différente de celle du ruisseau de Prabouré. Les deux rivières étant de très bonne qualité, ont y trouve une large diversité d’espèces.

Les mots clé de cette aventure scientifiques de deux jours autour du projet de recherche des enfants sont : travail d’équipe, autonomie et amusement !


Vendredi 6 juin 2008

Fiers de leur résultats, les enfants ont hâte de les présenter à leurs camarades pendant la retransmission. Pour cela ils réfléchissent à la meilleure façon d’expliquer leur projet. Ils choisissent de préparer (en plus des 8 posters réalisés) des petites démonstrations de leurs expériences scientifiques : il faut donc aller à une rivière prendre des échantillons qui permettront aus enfants des autres groupes, de calculer eux mêmes une note à partir de la grille IBGN. L’expo Sciences est une vraie réussite ! Tous les stands ont eu beaucoup de succès et chaque enfant s’intéresse aux travaux des autres. Comment rêver meilleure conclusion pour ces petits biologistes en herbe ?



Nos partenaires

Voir également