Glisse, Cristaux et Traces du 27 février au 06 mars 2011

3 jeunes ; Olivia, Laureline et Jason, viennent sur le Centre de Séjours Scientifiques Europe, pour effectuer un séjour sur le thème des cristaux (...) Voir descriptif détaillé

Glisse, Cristaux et Traces du 27 février au 06 mars 2011

3 jeunes ; Olivia, Laureline et Jason, viennent sur le Centre de Séjours Scientifiques Europe, pour effectuer un séjour sur le thème des cristaux (...) Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

Dimanche 27 février 2011

Voyage aller et première fin de journée sur le Centre de Séjours Scientifiques Europe.

Nous venons de loin pour voir Prabouré, et même la neige ne nous a pas arreté !
Après quelques heures de train et de minibus, Olivia est arrivée avec Héloïse, Laureline est arrivé avec son papa alors que Jason était déjà sur place.

Nous nous sommes installés dans nos quartiers, bien mangé, un peu joué et puis zou, au lit, pour prendre des forces pour le lendemain !

Lundi 28 février 2011

Aujourd’hui, 28 enfants d’un centre de loisirs de la Loire nous ont rejoints. Olivia est allée avec Pauline et les grands du centre aéré alors que Jason et Laureline sont allés avec Héloïse. Nous avons profité de la neige fraiche pour en regarder les cristaux et après le repas, on a fait une grande bataille de boule de neige.

Jason et Laureline ont ensuite regardé les résultats des pièges photos posés la semaine dernière dans les environs du centre : on a vu des corneilles, des geais, des renards et une martre.


Olivia a commencé la construction d’une boîte pour faire croître des cristaux.

Le soir, Héloïse a été attaquée par un loup-garou, il a donc fallu trouver les coupables et les villageois ont gagné, les loups garou à Prabouré ne sont plus qu’un mauvais souvenir !

Mardi 01 Mars

En avant les photos ! Journée ski !


Nous avons skié ce matin et cet après-midi sur les pistes de Prabouré. Il n’y avait pas beaucoup de neige, mais tout de même assez pour tester les pistes... et les téléskis, qui en ont fait voler quelques uns. On a fait quelques courses, quelques slaloms... et un peu de hors piste involontaire pour cause de brouillard qui rendait les limites des pistes pas très claires !

Après un gouter au pied des pistes bien mérité pour reprendre des forces, nous avons montré notre force et notre esprit d’équipe en poussant le mini bus, qui ne voulait plus partir de là où il était garé.

Ensuite, nous sommes rentrés au centre pour reprendre les Sciences. Nous avons revu le vocabulaire des cristaux et réfléchi à ce qui pouvait influencer leurs formes. Olivia a réfléchi aux paramètres qu’elle allait tester pour son expérience de cristallisation de la neige et Jason et Laureline ont fait des dessins d’observations des cristaux capturés précédemment.

Après le repas, nous avons pris l’avion et sommes partis au Kirghizstan... lors de la veillée pour un quizz mêlant dessins, questions et mimes.

Mercredi 02 Mars

Aujourd’hui, Jason, Laureline et Héloïse sont allés poser des pièges photos pour essayer de voir des écureuils, lièvres, chevreuils et sangliers. Pour cela, nous avons réalisé des mélanges d’aliments selon leurs préférences alimentaires, constituants ainsi trois appâts de types différents.
Nous avons posé nos pièges photos aux endroits où nous avons repéré des traces des animaux que l’on cherche à photographier (mais on en a pas vu pour les sangliers).
Olivia a tranquillement avancé la construction de sa boite avec Patrick.

L’après-midi, nous avons fait une retransmission avec les enfants du centre aéré (lien de leur article : http://www.prog-univers.com/Stage-C... ), nous leur avons dit au revoir puis nous sommes allés faire de la luge et commencer un igloo.

La veillée fut déguisée, un concours de grimaces, qui nous a bien fait rire !

Jeudi 03 Mars

Aujourd’hui, Héloïse était en congé, donc nous avons travaillé avec Alain.
Nous avons travaillé sur la reproduction de la martre et Olivia a fini sa boite.
A 15h30, nous avons commencé les expériences, mais malheureusement, celles-ci n’ont rien donné.

Ensuite, nous avons continué notre igloo et fait un peu de luge. On rentre à une personne dedans !

Au programme ce soir :un loup garou demandé par les enfants.

Vendredi 04 Mars

Aujourd’hui, nous avons pisté le renard avec des chasseurs de Saint Anthème. Nous avons vu des traces de lièvres, chevreuils, renards, martre, corneille puis nous sommes allés récupérer les pièges photos que nous avons posé avec le centre aéré (photos à suivre ! ;)). Nous y avons vu : renards, martre et corneilles en guest stars ! Photos à venir ! ;)

L’après-midi nous sommes allés skier sur les magnifiques et vertigineuses pistes de ski de Prabouré (une piste ouverte !). La neige fondait à vue d’oeil, et cela ne nous a pas rendu le ski facile ! Mais c’était bien sympa quand même !

Ensuite, nous avons commencé à préparer les panneaux pour la retransmission. Les petits ont travaillé à partir des données GPS des traces et pièges.

Veillée organisée par Théo : Tounga-Tougna Story ! A la fin, nous avons écouté la fabuleuse légende de Zarbuc, qui est pour nous tous un exemple à suivre !

Samedi 05 Mars

Préparation, préparation !!!
Découpe, colle, écrit, repasse, colorie, souligne... Ca bosse dur !

La retransmission s’est très bien passé, nous avons expliqué à tour de rôle aux parents et aux autres ce que nous avons fait lors de ce séjour.

Ensuite, Laureline, Alain et Jérôme sont allés reposer les pièges photos pour avoir de meilleurs résultats encore alors que les autres ont fini l’igloo. Les cinq jeunes ont réussi à rentrer dedans !

Néanmoins, le temps est venu de faire les valises, de ranger, de préparer... Une dernière veillée composé d’un Seigneur des ténèbres et d’un loup garou puis zou ! Au lit !

Dimanche 06 Mars

Aujourd’hui, tout le monde s’est levé tôt pour faire ses adieux aux autres... prendre le train... quitter les montagnes et la neige... Et rentrer chez soi !

A bientot !

La prochaine fois, nous pourrons essayer de suivre les animaux, pour déterminer leurs lieux de vie, habitudes, itinéraires et ainsi mieux comprendre leurs interactions. Cela nous permettrait de pouvoir valoriser la martre, par exemple auprès des chasseurs et agriculteurs, qui la considèrent comme nuisible. Mais « notre » martre semble être seule sur une grosse partie des environs du centre. Quel dégat peut faire un seul individu ? Représente t’il réellement un danger ?
Cette problématique peut évidemment se décliner sur le sujet des chevreuils et des renards !

Nos partenaires

Voir également