Géologie-Archéologie. Mercantour. Automne 2011

Le groupe gravira quotidiennement les pentes des montagnes de la Vallée de la Roya, fantastique joyaux situé à la frontière entre la France et (...) Voir descriptif détaillé

Géologie-Archéologie. Mercantour. Automne 2011

Le groupe gravira quotidiennement les pentes des montagnes de la Vallée de la Roya, fantastique joyaux situé à la frontière entre la France et (...) Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

Jouissant d’un climat particulièrement sain, le groupe pourra se rendre sur les différents points intéressants sur le plan géologique et ramener de nombreux échantillons en souvenirs de leurs excursions. En fin de semaine, les participants feront une retransmission, le samedi après-midi, des observations effectuées et des conclusions qu’ils ont pu en tirer, sous forme d’exposition scientifique et de conférence illustrée.

Le Journal de Bord

Dimanche 23 octobre

Bonsoir,

Arrivés des 4 coins de l’hexagone, nos 13 scientifiques et leurs éducateurs se sont installés pour la semaine des vacances de la Toussaint dans un lieu mirifique dans les Alpes Maritimes plus précisément au coeur du coeur du Parc du Mercantour aux portes de la Vallée des Merveilles. L’hôtel du Prieuré à St Dalmas de Tende, nous accueille le groupe chaleureusement dès le premier repas du soir. Parmi la tablé, certains(es) se connaissent déjà et sont heureux de renouer, d’autres découvrent et dans quelles conditions ! Un lieu magique, un superbe hôtel, des superbes programmes... Après un long moment passé à table et avoir réglé l’organisation des chambres, la première veillée « connaissance » volontairement allegée et écourtée de façon à permettre à chacun de se reposer de son voyage. Bonne nuit !

Lundi 24 octobre

Bonjour,

Dès 8h, la salle du petit déjeuner accueillait tout le monde. Il va de soit que pour démarrer une bonne journée, il faut un bon petit déjeuner. C’était le cas ! Pour suivre scrupulesement le programme pédagogique (Géologie : connaissance des roches et minéraux de la vallée de la Roya ; Archéologie : découverte du Mont Bégo et de la signification des gravures rupestres) notre journée débute par une Activité Scientifique : phase contact. Balade dans l’environnement, découverte de l’écosystème, des matériaux qui intéressent au premiers chefs géologues et archéologues. Nous voilà donc partis pour prélever les différents minéraux, les plantes, les matériaux, les méthodes et techniques, les croyances pratiquées par les hommes de la protohistoire en ces lieux. Mais que devait prélever l’équipe ? Ce sont les discussions en cours de cheminement qui ont permis de faire éclore les idées. Si bien qu’une heure et demie après, au milieu de la forêt, après avoir découvert « oh surprise une grotte » (on ne l’a pas fait exprès), des méthodes de transport ingénieuses, le groupe rebrousse chemin en imaginant que le restaurant nous prépare un sanglier à la broche. A défaut de sanglier, le repas était très copieux.

Découverte d’une grotte

Nous nous sommes tous rendus en minibus à Tende au Musée des Merveilles pour 2h de visite guidée par Giulia et une heure d’atelier. Les salles du musée présentent d’une part le quotidien des hommes durant la protohistoire dans cette région à l’aide de diaporamas en 3D, et d’autre part des gravures rupestres exécutées par ces derniers. C’est précisemment le sens cultuel, mythique, symbolique des ces gravures qui pour nous est le point central de cette semaine scientifique. Ainsi nous avons appris bon nombre de choses à propos de la signification de ces gravures en ces lieux. Nous vous raconterons plus tard … mieux nous vous recommandons de venir au musée vous-même, ça vaut le coup ! L’atelier « taureau, animal sacré ou profane ? » a permis à chacun d’exprimer son histoire, son vécu, sa sensibilité. Chacun a vécu des moments riches. Après un passage par la boutique et un bon goûter, nous voilà repartis vers St Dalmas. Le temps maussade préfigure celui que nous attendons demain, froid et pluvieux.

Arrivés à l’hôtel, une bonne douche et un temps libre, nous ont ammené tout doucement vers le dîner, et là, rebelote, le repas est une fois de plus copieux ! Nous vous recommandons de venir à l’hôtel du Prieuré. Veillée chocolat (blanc, noir, au lait), veillée délire, veillée excitante, veillée de grand jeu, et déjà 22h30. Dodo pour tout le monde sauf vos serviteurs qui démarrent après une réunion de 22h30 à 23h le journal de bord que vous parents attendez.

Bonne lecture et bonne nuit.

Mardi 25 octobre

Bonjour,

Ce matin, à l’ heure du petit-déjeuner, nous nous retrouvons dans la salle à manger sous une pluie battante !!! Puis, après la déception dûe au report de la randonnée, nous nous rendons dans la grande salle pour le forum. La question du jour : y a-t-il des problèmes dans les chambres ?... Ce sujet soulève quelques commentaires.

Ensuite nous nous rendons à la 1re AS de la journée (Activité Scientifique ) : la gravure rupestre expérimentale est au programme ! Nous dessinons d’abord un contour -de la pierre sur laquelle nous allons graver- sur une feuille, puis nous dessinons les motifs que nous graverons à l’intérieur du périmètre du contour. Nous reporterons les signes que nous avons choisi sur papier calque, et nous l’apposons sur la pierre. Nons traçons alors à l’aide d’une baguette de graphite ces signes directement sur la pierre et enfin avec un clou (alors qu’ au NEOLITIQUE les hommes de l’ époque utilisaient du quartz, matériaux que nous ne possédons pas), nous gravons profondémment et à jamais la trace des signes sur la pierre.

Séance d’archéologie expérimentale pour tous

L’après-midi, le temps ne change pas et il pleut toujours des cordes. Les animateurs décident de faire des jeux à l’intérieur :
- Tout d’abord un jeu qui consiste à faire passer une serpillère entre les pieds d’une chaise avec un balai tout en empéchant son adversaire -qui lui aussi est équipé d’ un balai- de faire passer la serpillère dans notre « camp ».
- Et un autre jeu, le berêt, qui se joue aussi avec la serpillère.
Après, nous avons visionné un film (Fantasia) et nous l’avons commenté :
la séquence choisie évoque le big bang -autrement dit la formation de la Terre dans l’univers- et sourtout, les étapes de l’évolution de la Terre jusqu’à l’apparition de la vie, les premiers animaux marins, leur adaptation à la vie terrestre pour arriver à la disparition des dinosaures.

Enfin nous avons identifié les minéraux et les cristaux de la collection « univers » de Prabouré à titre d’exercice en les répertoriant sur une fiche en donnant leur nom et leurs caractéristiques. Si demain la météo nous permet de faire la randonnée dans la Vallée des Merveilles, nous rammenerons les minéraux et roches locaux pour excécuter les mêmes expérimentations.

La veillée de ce soir est une partie de loup-garou !!!
Ce jeu consiste à débusquer les loup-garou parmi les villagois avant qu’ ils ne fassent trop de victimes...

Bonne nuit

Max

Mercredi 26 octobre

Bonjour,

Hier nous avons fait une randonnée de 6 heures. Nous avons ramassé des pierres pendant que le groupe « panthera » identifiait les traces de pas des animaux. Nous sommes partis du lac des Mesches, nous avons suivi la vallée de la Roya, pour aller en direction du Mont Bego, sanctuaire des peuples de la protohistoire (âge du fer) des alentours.

Le Mont Bego enneigé

Nous avons mis 4 heures pour monter, au lieu de 3 heures comme nous l’avait indiqué le guide. Notre déjeuner était un pique-nique sorti du sac que nous avait le chef du restaurant du Prieuré. Nous avons trouvé beaucoup de pierres plus intéressantes les unes que les autres telles que du quartz, du schiste, des pierres avec des inclusions et une pierre que Felix a surnommée la « pierre fromage » car elle présentait plein de vésicules. S’agissait-il d’une roche volcanique ? Nous avons eu beaucoup de beau temps, il y avait de la neige sur les sommets des montagnes, il y avait beaucoup de sapins de différentes couleurs (le Mélèze). Ce lieu mérite bien son nom de « Vallée des Merveilles ». Il y avait un moment plus difficile parce qu’il y avait beaucoup d’eau sur les rochers que nous devions gravir, j’avais d’ailleurs un peu le vertige.

Merlin est là, cherchez-le

Arrivés en haut, nous avons trouvé le guide qui nous attendait au refuge ; il nous a dirigé vers deux gros rochers avec des gravures rupestres. Le guide n’a pas pu tout nous montrer car nous sommes arrivés avec une heures de retard. Pour le retour nous n’avons mis que 2 heures !

Vallée des Merveilles - Découverte des gravures rupestres

Aurevoir

Joseph

Jeudi 27 octobre

Bonjour,

Ce matin, nous avons commencé à préparer la retransmission de samedi. Nous avons placé les différentes roches trouvées la veille lors de la randonnée sur deux grands papiers krafts en essayant de retrouver leur nom à l’aide des livres d’identification. Nous avons une collection de quinze pierres différentes et pour le moment nous n’en avons identifiées que trois...

Ce midi, le restaurant nous a servi des moules frites et c’était délicieux !

Cet après-midi, nous avons fabriqué des galettes façon préhistorique. Pour cela nous avons : moulu des pois chiches (parce que nous n’avions pas à notre disposition de blé ou de maïs) à l’aide de cailloux (le caillou du bas=celui de la meule ; le caillou actionné en va-et-viens par la main au-dessus=la molette) à tour de rôle et pendant que les uns mouturaient les autres « s’amusaient » à mettre un bâton de bois dans le feu pour faire soit sa flamme olympique, soit un bâton d’encens dont l’essence du bois ne sentait pas très bon et on faisait ça jusqu’à ce que soit consummé, c’était rigolo. Ensuite Felix a mélangé la farine de pois chiches avec de l’eau pour en faire des petites boules qu’il a ensuite écrasé sur la paume de sa main pour en faire des galettes (des petites car Felix a des petites paumes de mains). Enfin, nous les avons posées sur des pierres que l’on avait mis à chauffer sur les braises rougeoyantes quelques minutes avant.

L’équipe des géologues de retour en 2011, vous saurez pourquoi prochain épisode

Pour la veillée, Anne (éducatrice du séjour Panthera) nous a offert en avant première et en projection privée, et s’il vous plaît que pour nous, le tout nouveau film « Za Panthera » (http://www.prog-panthera.com/Bande-... ) tourné lors de ses expéditions au Kirgiztan. Pour terminer nous avons goûté nos galettes préhistoriques au miel croustillantes, croquantes et succulentes à la fois… Et de la dodo !

Succulentes galettes de farine de pois chiches

Bonne nuit

Emile

Vendredi 28 octobre

Aujourd’hui, nous avons un programme chargé : nous devons préparer la retransmission de demain ainsi qu’une surprise au groupe Panthéra pour la veillée.

Nous commençons par installer les papiers krafts qui nous serviront à faire la table archéologie : nous y posons nos gravures accompagnées d’une explication sur le processus de la gravure, nous avons aussi exposé les différents outils qui ont été utilisés au Néolithique ainsi que leurs noms. Nous avons disposé les outils des archéologues d’aujourd’hui et déposé les galettes de pois chiches sur une pierre pour que les visiteurs puissent y goûter avec du « miel sauvage ».

Nous avons continué la section géologie en identifiant d’autres pierres ramassées autour du Mont Bégo.

Après avoir mangé des truites comme plat principal, que nous avons « sauvagement disséquées » (elles ont été servies entières : tête, queue...), nous avons repris nos ateliers. Nous avons étudié la façon de faire du feu au Paléolitique Supérieur en nous servant d’une planchette avec des cupules (petits trous) et d’un foret/fuseau, installé sur celles-ci, qui va tourner à l’aide d’un archer enroulé autour du foret/fuseau. Avec l’archer, nous frottons le foret contre la cupule, qui va produire des braises chaudes, qui enflameront à leur tour l’herbe sèche, les brindilles ou un champignon, l’amadou qui est très inflammable.

Et voilà comment nos ancêtres du néolithique allumaient le feu. Démo par Felix !

Ensuite nous avons préparé la veillée HALLOWEEN ! Qui sera une surprise pour le groupe Panthéra et pour le personnel de l’hotel. Le groupe se divise en trois parties :
- Swami et Emile s’ occupent de prendre des branches à l’extérieur pour faire un fond décoratif
- Joseph et Félix décorent avec Mathilde et Alain.C la salle de bougies, de bonbons, de boulettes pour sarbacanes...
- Erwan et moi nous préparons la playlist pour la boum de ce soir... (Nous avions préparé un jour et demi de chansons et nous n’en n’avons passé qu’une vingtaine...).

Max

La Veillée Halloween :

Oeuvre de Swami

Nous rentrons dans la grande salle avant les Panthéra et les invités (personnel de l’hôtel). Max et Erwan préparent la musique d’entrée pendant que Mathilde fini les dernières touches. Les Panthéra arrivent ainsi que les invités. La boum peut commençer. Tout le monde se précipite sur les boulettes de sarbacanes. On s’en lance de partout et même sur les invités ! Tout le monde s’amuse comme des fous. Sauf Thomas, le président d’OSI, qui reste toute la soirée sur son ordinateur... Certaines personnes sont fatiguées, d’autres sont en forme. Tout le monde s’amuse jusqu’à 22h30. Ensuite tout le monde va se coucher.

Emile

Samedi 29 octobre

Cette dernière matinée fut consacrée aux finitions des préparatifs de la retransmission suivit d’un bon bol d’air dans le parc de l’hôtel pour être fin prêt.

Max et Emile perfectionnent leurs dessins des gravures

Nos jeunes chercheurs sont aussi des aventuriers !

La retransmission débuta à 14h30. Chacun des deux groupes (Panthera et Géol/archéo) présenta l’aboutissement de ses travaux réalisés durant la semaine. Nous avons découvert les techniques de suivi du loup, ainsi que les caractéristiques de cet animal. Ensuite, nous avons transmis au groupe Panthera nos connaissances sur les roches de la Vallée de la Roya et les différentes techniques utilisées dans la vie quotidienne de nos ancêtres du néolithique (galettes de pois chiches, feu, gravures, plantes, ...). Des clients de l’hôtel sont même venus pour assister à notre retransmission !

Retransmission

En fin d’après-midi, nous avons assisté à la retransmission de Erwan, du séjour Excellence, qui nous a fait remplir un questionnaire pour mieux connaître notre satisfaction par rapport aux séjours OSI.

Le soir, un professionnel du Parc du Mercantour est venu nous présenter un diaporama des différentes espèces animales et végétales (parfois endémiques) de ce magnifique parc.

Une fois les valises finies, les douches faites, ainsi que les au revoir faits à ce qui partiront tôt le lendemain matin avant même que les autres ne soient levés ... , tout le monde pu aller dormir.

Photos / Vidéos

Nos partenaires

Voir également