Du rôle des insectes dans l'écosystème à la pédogenèse

Voir descriptif détaillé

Du rôle des insectes dans l'écosystème à la pédogenèse

Voir descriptif détaillé

On doit à Darwin la découverte de la biologie de l’évolution, la distribution géographique des organismes et leur adaptation au milieu environnant l’ont conduit à découvrir “ l’idée que l’interaction des facteurs environnementaux et de la variation au sein des populations pouvaient mener a des changements évolutifs “ ainsi nous avons “de nombreuses preuves que les évènements qui se jouent dans le cadre du temps écologique(minutes, mois, années) se répercutent à l’échelle plus large du temps de l’évolution (décennies, siècles, millénaires et périodes encore plus longues” (R.DAWKINS, Le gène égoïste)

L’écologie est une science complexe auquel on doit apporter beaucoup d’importance afin de comprendre les interactions dans le but d’agir en conséquence. Pourquoi agir ? Car l’homme à déjà fait beaucoup de dégâts et en fera encore. Il faut donc comprendre un écosystème pour pouvoir le protéger voir le faire revivre, si celui-ci à disparu, sans aller à l’encontre des forces qui le régissent.

1) Pédofaune : microfaune, mésofaune et macrofaune

*-Diplopodes et chilopodes (classe) : milles-pattes et centipèdes

avant tout charognards, matière végétal en décomposition, pour certains phytophage pour d’autres prédateurs

*-Malacostracés (classe) : cloportes et armadilles vulgaires

charognards, attaquent parfois les jeunes poussent de plantes, mangent les œufs des insectes phytophages

*-Arachnides (classe) : araignées, scorpions, faucheux, tiques et acariens

charognards, prédateurs, phytophages, parasites

Ordres communément rencontrés dans le jardin :

*-lépidoptère : papillon de jour et de nuit
*-hyménoptères : guêpes, abeilles, fourmis
*-diptères : mouches
*-coléoptères
*-hémiptères : punaises, cochenilles, pucerons, cicadelles, aleurodes et cigales
*-orthoptères : blattes, criquets, grillons, phasmes, mantes, notoptères
*-odonates : libellules et demoiselles
*-neuroptères : lions des pucerons et fourmilions
*-isoptères : termites
*-dermaptères : perce-oreilles
*- thysanoptères : thrips

Ordres moins répandus : siphonaptères, thysanoures, psocoptères, collemboles, mécoptères, éphéméroptères, plécoptères, trichoptères, mallophages, anoploures, embioptères, zoraptères, strépsiptères, protoures, diploures,

2) Rôle des insectes dans l’écosystème

*-Maillon de la chaine alimentaire

De par leurs nombres les populations d’insectes sont d’abord un maillon très important de la chaîne alimentaire, une source de nourriture quasi intarissable. Un grand nombre d’oiseaux s’en nourrissent, certains exclusivement, d’autres selon la raréfaction de leur nourriture principale (on a vu des oiseaux-mouches et des hiboux s’en nourrir). De nombreux amphibiens sont aussi friands de cette faune, grenouilles, crapauds, salamandres...

On connait tous ces étendues d’eau, petites ou grandes, qui pullulent de vie se justifiant par des croassements ou autres chants ou encore par des ondes à la surface de l’eau ; mais seraient-elles aussi vivantes sans nos amis arthropodes pour nourrir tout ce petit monde ? Quel est le moyen le plus efficace pour attirer les amphibiens, l’eau où les insectes ?

Il faut aussi citer les petits reptiles comme les lézards des murailles, lézards verts, orvets, très gourmands d’insectes.

Enfin il ne faut pas oublier les chauve-souris qui en Europe sont toutes insectivores. Elles ne sont pas les seules mammifères de la liste car on peut aussi parler des taupes qui vont déloger les insectes sous-terrain (principalement les larves de coléoptères).

Pour terminer comment ne pas citer la classe des Arachnides qui très largement se délectent de ces populations, ptérygote ou aptérygote d’ailleurs.

*-Des décomposeurs

Qui fait quoi ?

FRAGMENTATION DE LA MO : cloportes, myriapodes, larves de diptère, termites

MICROFRAGMENTATION ou brassage de la MO : acariens, collemboles, termites

DECOMPOSITION FINE, broyage : coléoptères, champignons, nématodes, bactéries

FORMATION complexe argilo-humique : vers de terre, bactéries

BRASSAGE du sol : fourmis

Les décomposeurs sont : détritivores, coprophages

Les phytophages

Les prédateurs (régulateur)

La pollinisation

3) Interaction plantes-insectes

4) Relation entre ces interactions et la constitution du sol

5) Reconstitution d’un sol nourricier (notion de sol vivant)

*-Pédologie : constitution du sol

Argileux, limoneux, sableux, humifère ou calcaire

*-Plante bioindicatrice :

*-Engrais vert

enrichissent le sol, protègent le sol, améliorent la structure, reposent la terre (permet sa reconstitution pour une meilleur fertilité), étouffent les mauvaises herbes (poussent rapidement devançant les adventices), ils font le gîte pour une faune abondante.

6) Comment faciliter la pédogenèse à des fins agricoles

Nos partenaires

Voir également