Des outils et méthodes destinés à identifier la faune du sol

Objectifs : découvrir la multitude d'animaux, souvent invisibles l'oeil nu, dans le sol apprendre aux enfants comment se servir d'un (...) Voir descriptif détaillé

Des outils et méthodes destinés à identifier la faune du sol

Objectifs : découvrir la multitude d'animaux, souvent invisibles l'oeil nu, dans le sol apprendre aux enfants comment se servir d'un (...) Voir descriptif détaillé

Le sol grouille de vie. On ne voit pas facilement ces animaux qui vivent enfouis.
Cette activité permet à des enfants entre 10 et 12 ans d’observer et d’identifier la faune macroscopique et microscopique du sol. Cette activité convient pour un groupe de 6 personnes maximum.

Matériel

- Truelle
- Bocaux (transparents de préférence)
- Etiquettes
- Loupe
- Loupe binoculaire et microscope pour l’observation des animaux une fois dans les locaux

Déroulement des activités

1. Récolte des animaux présents dans le sol étudié

- 1.a Récolte de la macrofaune : à la truelle, un trou de 10cm permet de voir l’essentiel de la faune ; ce n’est pas la peine de creuser plus profond parce qu’il n’y a pas plus d’animaux plus en profondeur. Les enfants isolent les animaux dans des bocaux pour les observer ensuite.

- 1.b Récolte de la microfaune : prendre une poignée de terre fraîche (moins de 4 heures, sinon les protozoaires sont abîmés et ne s’agitent pas, ce qui rend leur identification difficile).

2. Observation des animaux

- 2.a Observation de la macrofaune : dessins d’observation, observation à la loupe puis à la loupe binoculaire et microscope. Certains animaux ne sont pas visibles à l’oeil nu mais le sont la loupe. C’est le cas des nématodes, ces vers transparents, allongés et petits (1mm de long environ).

















- 2.b Observation de la microfaune : déposer une « pincée » de ce sol tamisé sur une lame de verre, déposer une lamelle sous une goutte d’eau. Observation au microscope, grossissement x400 au minimum. Si on regarde bien, on voit des points qui bougent : ce sont des protozoaires, qui sont détritivores, c’est-à-dire qu’ils se nourrissent de matière organique morte et la décomposent en molécules plus simples.

Détermination de l’animal à l’aide de la clé « faune du sol » (classeur en salle perception)

L’enfant se sert des observations faites précédemment pour déterminer l’espèce.

Création d’une faune sur papier

Pour chaque animal, sont renseignés l’habitat et le mode de vie. Une photo est adjointe.
Ces informations sont obtenus par une recherche bibliographique.

Remarque : La faune d’un sol dépend de l’acidité, le contenu en matière organique et minérale du sol, mais ces différences sont subtiles. Par exemple, la faune du sol de la prairie est similaire à celle la foret de St. Anthème.

Pour aller plus loin...

Des articles existent ou sont à créer pour l’utilisation des outils de l’entomologiste en herbe tels que l’aspirateur à insecte, le piège lumineux à insecte (pour les insectes aquatiques et terrestres), le berlèze et tous les autres pièges passifs et actifs.

Chaque insecte identifié et observé peut faire l’objet d’un article spécifique afin d’agrandir nos connaissances sur les biotopes étudiés.

Photos / Vidéos

clé droite

clé gauche

Clé simplifiée

Nos partenaires

Voir également