Classe Science « Le mystère des grandes collines »

Les 35 jeunes archéologues en herbe de la classe de 2nde du Lycée Paul Doumer de Le Perreux-sur-Marne sont arrivés aujourd’hui à St Romain en (...) Voir descriptif détaillé

Classe Science « Le mystère des grandes collines »

Les 35 jeunes archéologues en herbe de la classe de 2nde du Lycée Paul Doumer de Le Perreux-sur-Marne sont arrivés aujourd’hui à St Romain en (...) Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

Mardi 10 Avril 2012

Bonjour à tous,

Après un départ tôt ce matin de Paris, nous voilà à 10h à St-Etienne, dans la Loire, puis dès 11h à St-Romain, dans le Puy-de-Dôme ! Nous sommes bien arrivés !

Nous nous installons donc dans nos chambres respectives de la Buissonnière, puis faisons le tour du propriétaire pour découvrir les lieux... Le soleil est encore parmi nous... mais visiblement ce n’est pas sûr que cela dure... !

Un bon déjeuner, puis une petite présentation du programme de la semaine, et nous voilà partis pour une petite randonnée... sous la pluie... afin d’atteindre notre lieu d’étude pédologique !


Alain nous a préparé une coupe stratigraphique afin d’entrevoir chaque horizon (strates). Malgré la pluie, nous restons quelques temps sur place afin de les identifier, de mesurer leur épaisseur et de déterminer la coloration des sédiments à partir d’une échelle de couleurs Müsell . Nous prélevons un échantillon de chacune des couches visibles sur la photos ci-dessous afin de les ramener au centre.

Puis à l’aide d’une tarière, nous prélevons également quelques carottes des couches supérieures pour les étudier elles-aussi au sec en rentrant.

De retour au centre, une petite pause pour se changer et faire sécher nos affaires, et nous partons en salle d’activités pour un atelier autour de nos échantillons : granulométrie, texture, vitesse de sédimentation, et pH sont les mesures que nous effectuons sur chacun des échantillons.

Un bon diner, bien mérité après tout ça, et nous finissons la journée par une présentation historique des us et coutumes traditionnels du Livradois, zone où nous nous trouvons actuellement et sur laquelle nous allons faire nos fouilles archéologiques dès demain !

Allez... tout le monde est bien fatigué... une bonne nuit s’impose avant notre sacrée journée de demain !

En espérant que la météo sera avec nous...!

A demain pour la suite de notre aventure !

Mercredi 11 Avril

Ce matin, le soleil nous fait l’honneur d’être parmi nous ! et c’est tant mieux, car nous partons aujourd’hui sur notre chantier de fouilles, à Prabouré.

La météo aura été changeante toute la journée : soleil/pluie/neige/soleil/grésil/soleil ! Mais notre chantier a tout de même bien avancé.

Nos trois équipes se sont penchées sur trois problématiques différentes :
- Compréhension de la construction et des fondations des murs ;
- Suivi du tracé de la rigole de l’étable ;
- Recherche de la position des fondations du mur sud.

Leur enthousiasme (malgré le froid) aura permis à chacune d’arriver à résoudre son problème, et ce à grand renfort de pioches, de pelles, et d’épierrement.

Pour chaque équipe vous trouverez sous forme de photos le résultat obtenu :



Par la fouille, nous avons mis au jour la structure du mur et sa fondation : en partant du niveau bas : le sol géologique ou substrat, sur lequel a été déposée par l’homme une couche de mortier de chaux, au-dessus deux rangées superposées de blocs de grès jeune, et enfin au-dessus de cette assise des blocs de granite posés à sec (sans mortier) et qui constitue le mur aérien en lui-même. Toutefois, bien qu’ayant saisis la construction, nous ne nous expliquons pas pour quelle raison il y a ici une assise de blocs de grès.

La problématique de la rigole était importante pour nous, pour résoudre le positionnement de l’étable, car rigole et étable fonctionnent ensemble.
Lors des précédentes fouilles 2011 les enfants en séjour de vacances scientifiques n’avaient pas pu s’occuper de celle-ci car elle se trouvait ensevelie sous un important amas de pierres.
Cette fois-ci, c’est grâce à la présence des jeunes étudiants et au nombre important de bras, que nous avons pu décider de sonder l’épierrement et de pouvoir accéder au sol.
Ainsi, après 3h de travail laborieux à 10 personnes, nous avons enfin pu découvrir une rigole de belle facture orientée Nord-Sud (dans le prolongement du bassin). Au-delà de cette découverte nous avons tenté de poursuivre, en vain, le cheminement de cette rigole.
Là, le temps nous a manqué, mais ça a été pour toute l’équipe une très grande satisfaction de découvrir cette portion d’ouvrage hydraulique qui a permis de justifier l’emplacement de l’étable.

Quant à la dernière problématique, celle-ci fut beaucoup plus difficile à résoudre pour des raisons d’encombrement par des rochers, mais permis en contre-partie de situer l’espace de la cuisine par la découverte d’un sol de dallages sur lesquels nous pouvions observer les encoches d’une gazinière dont l’équipe a pu retrouver un grand nombre de pièces cassées : pieds, ouverture et porte de foyer, ...

Que de découvertes... une fois de plus, le jas « Colomb » ruiné a parlé !

Avant de partir nous avons rebouché toutes les excavations, et remis le chantier en état de propreté. Cette dernière campagne de fouilles d’avril 2012 clôture le chantier.

Bonsoir, et à demain pour la suite....!

Jeudi 12 Avril

Réveil : 7h30 ! Après avoir pris un bon petit déjeuner, nous avons participé à un forum de 30 minutes pour exprimer notre ressenti des journées précédentes, nos souhaits de soirée, ainsi que pour discuter du programme de la journée.

Nous avons ensuite été répartis en quatre groupes de travail ayant comme mission de comprendre l’activité sismique :
- Un premier groupe faisant des recherches sur Internet pour mieux comprendre la vulcanologie, en répondant à 6 questions majeures.
- Un deuxième étudiant les différentes roches telles que le granite ou encore le basalte, et mettant en place les microscopes pour préparer l’atelier de création de lames minces de particules de roches du volcan que nous allons voir cet après-midi.
- Le troisième étudiant le mouvement des plaques en essayant de le reproduire via un dispositif à construire.
- Et le dernier mettant au point un système pour reproduire le mouvement de la tectonique des plaques.

Après avoir exposé nos sujets au reste du groupe, nous sommes partis manger.

Ensuite une partie de la classe est allée au volcan du Montpeloux à pied alors qu’une autre est partie en minibus.

Arrivés au volcan, les animateurs nous ont bandé les yeux et nous ont guidé jusqu’au cratère du volcan devenu un lac. Mais que dis-je ?! Il ne s’agit pas du cratère initial, car il a en fait été creusé par l’homme pendant plusieurs dizaines d’années.


Après avoir étudié les roches présentes sur le site et constituants le volcan nous sommes repartis vers le centre.

L’heure du goûter a sonné !

Après s’être ressourcés, certains garçons ont joué au rugby alors que les filles se douchèrent (les garçons le feront plus tard...).

Puis, pendant que nous écrivions ce journal de bord, d’autres élèves ont travaillé à la création de lames mince de roches avec les échantillons rapportés du Montpeloux, d’autres sur la sédimentation de nos échantillons des différents horizons stratigraphiques de mardi après-midi, et d’autres encore sur l’affleurement que nous avons pu observer au Montpeloux.

Puis après un bon diner et quelques bougies pour Guénolé et Vincent, c’est l’heure de la veillée... une soirée dansante en perspective... organisée et menée principalement par les filles !

Message écrit par Céline, Marine, Claire, Romain, Lucas feat Vincent.

Vendredi 13 Avril

Le dernier jour est arrivé ! Bien trop vite, mais c’est ainsi...

Aujourd’hui notre mission tourne autour de la retransmission de nos découvertes de ces 3 jours passés en Auvergne. Nous avons donc quelques heures ce matin pour tout préparer : nos affiches explicatives, nos stands de matériels, nos schémas/dessins/légendes, nos diaporamas de présentation orale, etc...

A 11h nous sommes fin prêts, et la retransmission peut donc commencer !
Les mini-conférences sont présentées devant le public dans son ensemble, puis chacun retrouve son stand afin que nous puissions tous aller les visiter par petits groupes...

Les Fouilles archéologiques :


















La Vulcanologie et l’étude de ses roches :

















La Pédologie ou étude des sols :






Des explications, des présentations, des questions, des réponses... Merci à tous pour tout cela !

Tous les éléments de cette retransmission seront rapportés au lycée pour que les jeunes puissent vous présenter une nouvelle fois leurs résultats de recherche archéologique, ainsi que leurs découvertes en vulcanologie et pédologie... Vous saurez donc vous aussi tout sur ces 3 thématiques !

Après un bon déjeuner, une petite balade sportive et digestive s’impose avant de prendre la car, puis le train pour le retour vers Paris...

Nous vous souhaitons bon voyage ! et bonnes vacances pour les 15 prochains jours !

Diaporama photos

Afin de visualiser une sélection des photos faites lors du séjour par Pierre Boucaud, enseignant accompagnateur de cette classe de découvertes, veuillez cliquer sur l’image ci-dessous...

Photos / Vidéos

Nos partenaires

Voir également