Camp BIODIVERSITA : mission F.B.I. (du 19 au 26 octobre 2014)

Bienvenue dans le journal de bord des enquêteurs du FBI (le « Fast Biodiversity Inventory » !) Voir descriptif détaillé

Camp BIODIVERSITA : mission F.B.I. (du 19 au 26 octobre 2014)

Bienvenue dans le journal de bord des enquêteurs du FBI (le « Fast Biodiversity Inventory » !) Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

Dimanche 19 octobre

Arrivée dans la Drôme provençale

Après une arrivée échelonnée dans l’après-midi, Andrea, Mathilde, Yoan et Arthur découvrent le centre de Musiflore, isolé en pleine nature à flanc de coteau au milieu de 45ha de pinèdes et de bosquets de chênes. Salles d’activités, salles de jeux, bibliothèque, salle de restauration, auditorium, chambres … et un grrraaaaannnnd parc …. « C’est grand ! » conclue simplement Andrea !

Après un premier repas en commun, la veillée est passée avec les autres enfants du camp Drone, autour de multiples jeux de société. Tout d’abord 2 parties de Sporz, une sorte de « Loup-Garou » amélioré situé dans une navette spatiale, parties qui ont toutes les deux vue les astronautes l’emporter sur les mutants, ouf ! S’en est suivie une partie de « Saboteur » où là aussi, traîtrise et bluff ont rythmé la partie. Après le coucher des plus jeunes, c’est un troisième jeu, « Citadelles », qui a été joué et très apprécié !

Lundi 20 octobre

Après le petit-déjeuner, première réunion du matin, le fameux « Forum » déjà réclamé par quelques « anciens » d’OSI. De quoi s’agit-il ? C’est le moment pour chacun (enfants comme adultes) pour dire tout ce qu’il souhaite sur le déroulé du séjour, de ce qui a plu, moins plu, de ce que l’on voudrait pour la suite ou des petits problèmes rencontrés. Mais pour ce premier forum, c’est surtout le moment d’établir nos règles de vie pour la semaine. Et comme pour l’essentiel de ce camp, cela se fait de manière coopérative où chacun est amené à proposer des règles de vie (respect des autres, respect de la nature, règles de sécurité, règles d’hygiène...) qui sont toutes consignées et approuvées par chacun.

Phase contact

Vient ensuite le temps du démarrage des activités scientifiques ! Un petit tour tout d’abord pour s’équiper au LINABIO, le Laboratoire d’Identification Naturaliste Biodiversita, où est déjà mis à disposition tout le matériel ainsi que la Grande Bibliothèque Naturaliste : 63 livres (plus de nombreux autres documents) à disposition pendant ce séjour pour étudier et identifier tout ce qui peut se voir en automne !
Mais pour l’heure, c’est juste le moment d’attraper des filets à insectes, quelques fioles, des paniers pour les champignons et des sacs pour les autres échantillons.
Et c’est parti ! Nos apprentis détectives naturalistes sont lancés pour un rallye naturaliste dans la grande prairie non loin du centre. De nombreux défis sont au programme pour les 2 équipes : insectes, champignons, lichens, galles, traces d’insectes... les sujets d’étude ne manquent par pour nos enquêteurs. Yoan et Arthur se sont montrés plus à l’aise pour attraper sauterelles, grillons et autres insectes, ce qui leur a permis de compenser les bonnes observations d’Andrea et Mathilde sur les lichens et les champignons pour emporter cette première manche du rallye naturaliste !
Nos premiers échantillons sont donc ensuite ramenés au labo et répartis entre insectes, galles, champignons et lichens. Tout cela n’attend plus que notre œil acéré cette après-midi !

Après un bon repas, le temps libre qui suit est vite rempli : le jeu de « Citadelles » découvert la veille fait l’unanimité et une partie est vite lancée. Roi, magiciens et architectes s’en donnent à cœur joie avant la victoire finale d’Arthur malgré quelques coups du Condottiere pour le ralentir !

L’après-midi, profitons du généreux soleil pour les activités extra-scientifiques ! Jeux d’extérieur donc dans la forêt, et selon les desiderata des jeunes, ce sera le jeu de la « gamelle » qui les fera courir et ruser pour atteindre le ballon bien gardé par l’un d’entre eux.

Phase découverte

Après le goûter, vient le temps de découvrir les nombreuses facettes du travail d’enquêteur naturaliste. Et puisque nous avons pas mal d’éléments récupérés ce matin, on va commencer par là. Le labo est donc pris en main et on balaie de multiples petites techniques pour préparer les échantillons, les identifier, ou encore découvrir comment enregistrer les données récoltées. Tout cela se fait de façon très collaborative avec nos deux anciens (de 7 ans !) du programme Biodiversita de cet été qui ont de nombreux éléments à apporter aux « nouveaux » comme sur la préparation des insectes !

De quelles couleurs sont les spores des champis ?

...brunes pour celui-ci, voilà un indice !

Premier point sur le « compteur FBI », et c’est donc 12 espèces qui ont été identifiées pour notre journée de lancement !

Le soir, c’est un jeu de communication que nous organisons, le fameux « time’s up », mais décidément nos jeunes sont fanas de jeux de sociétés car après le couché des petits, c’est le jeu de carte « Fantasy » qui a leurs faveurs pour finir la soirée !

Elfes, Korrigans et Lutins à la lutte !


Mardi 21 octobre 2014

Ce matin nous commençons par finir de nous occuper des échantillons de la veille en attendant que le soleil réchauffe l’atmosphère. C’est ainsi que nous identifions le Grillon des bois, et notre premier champignon, le classique Rosé des prés.

Nos récoltes du matin !

S’ensuit une petite expédition dans la prairie du fond de vallon où nous faisons le plein d’observations et d’échantillons : le chant du Rouge-gorge pour les oreilles, les couleurs des Punaises arlequins pour les yeux, des Mantes religieuses à foison pour la curiosité, une « mouche qui triche » Episyrphus balteatus (elle se « déguise » en petite guêpe) pour l’ingéniosité, des arbustes couverts de galles faites par des pucerons, il y a de quoi faire ! Après avoir tout bien disposé de retour au labo c’est l’heure du repas !

Pétanque devant le centre

L’après-midi commence par un peu de pétanque au soleil … mais avec des boules de pétanque c’est trop simple, alors certains innovent … avec des marrons ! Pendant ce temps, d’autres observent une chenille très poilue (non, elle n’est pas urticante ... ce qui est vrai de presque toutes les chenilles poilues !) et l’identifient, c’est l’écaille villageoise, un très beau papillon de nuit. Et c’est décidément mouvementé ce temps libre, puisque un lézard des murailles est capturé et Sylvain explique ainsi à tous comment le tenir sans lui faire mal avant qu’il passe de main en main !

Qui est-tu, chenille poilue ?

C’est ensuite une après-midi d’échanges entre les deux groupes « FBI » et « Drone ». Les « droneur » viennent donc tout d’abord avec nous pour notre balade-prospection en direction d’une grande clairière sur les hauteurs au-dessus du centre. Outre la splendide vue, c’est aussi toujours un endroit riche pour la faune et la flore, et les filets virevolteront d’ailleurs un bon bout de temps, y compris à notre grande surprise dans les mains des droneurs « Tiens, la prochaine fois, je ferais le camp sur les insectes ! ».

Pilotage de drone-hélico pour tous !

Après le goûter, c’est ensuite au tour des « FBI » d’aller s’essayer au pilotage de drones. D’abord aidé par Rémy l’éducateur drone, certains tentent tout seuls le pilotage, mais pas facile au début ! Expérience tout de même satisfaisante puisqu’ils en redemandent !

Pour la veillée, place aux idées et envies des enfants ! C’est donc des jeux d’extérieurs joués de nuit, à la lampe frontale, qui sont organisés. « Gamelle » et « Sardine » corsées par l’obscurité sont donc au programme !

Mercredi 21 octobre 2014

Ce matin, l’été indien des trois jours précédents est fini et nous voilà donc avec un vent froid peu favorable à nos explorations entomologiques. Nous commençons donc pas finir l’analyse de tous nos échantillons des 2 jours précédents.

Arthur, notre « Préparateur en chef » est fier de notre début de collection de référence !

Voici le champion des biscornus !

Et il nous restait encore beaucoup de choses à y découvrir ! Ainsi un des lichens récolté lundi est identifié comme Xanthoria parietina, un lichen utilisé comme indicateur pour évaluer la qualité de l’air. Mais aussi L’Helvelle crépue, un champignon à la tige creuse et au chapeau super biscornu ! Ou encore la « Punaise américaine » Leptoglossus occidentalis avec ses drôles de pattes « comme des joueurs de football américain » précise Arthur. Mais si on l’appelle Punaise américaine ce n’est pas pour ses mollets surdimensionnés, mais pour sa provenance : il s’agit d’une punaise ayant débarqué d’Amérique dans un port d’Italie il y a 8 ans et qui a depuis envahie toute l’Europe de l’Ouest. Bref, que d’histoires et de découvertes !

Observations à la loupe binoculaire pour Arthur...

... et pour Yoan !

Et les découvertes ne sont pas finies puisque le temps libre après le repas a été émaillé par la découverte d’un magnifique lézard vert se faisant admirer au soleil. Après l’avoir bien observé, Sylvain l’a capturé comme hier avec le Lézard des murailles afin que tous puissent admirer - Lézard en main - la beauté des écailles de toutes les nuances de vert, ainsi que la puissance de la bête quand elle se débat !

En début d’après-midi, suite à une demande express le matin au forum, c’est l’heure d’une chasse au trésor. Mais tant qu’à faire, autant faire d’une pierre deux coups, c’est donc une chasse au trésor naturaliste concoctée par Sylvain, où des parties de certaines essences d’arbres, des criquets ou encore des plantes sauvages sont l’objet des recherches. Et quel suspense ! Après plus d’une heure de chasse, les trois équipes finissent dans un mouchoir de poche à 30s près, les deux premières ex-æquo n’étant départagées qu’au nombre d’indices utilisés ! Ah et pour combler le petit temps restant jusqu’au goûter, devinez quoi ? C’est parti pour une « Gamelle » !

Andrea se concentre pour rentrer les observations dans la base de donnée

Après un goûter mérité avec toutes ses courses en extérieur, retour au labo où déjà nous pouvons rentrer toutes les données collectées lors de la chasse au trésor. Si cela amuse Mathilde de rentrer les infos dans la base de données de l’ordinateur, c’est une totale découverte pour nos benjamins de 7 ans qui s’y essayent néanmoins ! Et du coup, le compteur FBI grimpe, car à la fin de cette séance, nous arrivons à 50 espèces identifiées tout rond !

Si la soirée commencera en jeux, c’est la tête dans les étoiles qu’elle finira ! En effet, Maxime et Florian, deux de nos spécialistes es-Astronomie à Objectif Sciences sont arrivés pour quelques jours, et hop, le gros télescope est vite monté, installé pour quelques observations stellaires avant le coucher !

Jeudi 23 octobre 2014

Nos partenaires

Voir également