Belette, Fouine, Martre, Hermine, Putois, Vison... Quelles différences (...)

La famille des mustélidés comprend de nombreuses espèces pouvant être difficiles à différencier. Voici quelques éléments pour que vous (...) Voir descriptif détaillé

Belette, Fouine, Martre, Hermine, Putois, Vison... Quelles différences (...)

La famille des mustélidés comprend de nombreuses espèces pouvant être difficiles à différencier. Voici quelques éléments pour que vous (...) Voir descriptif détaillé

Belette ou Hermine ? Martre ou Fouine ?
Leur frimousse ne nous est pas inconnue, mais savez-vous les différencier ?

La plupart des espèces de la famille des mustélidés sont de petits carnivores présentant un corps long, des pattes courtes et des oreilles rondes. Ils possèdent par ailleurs des glandes pouvant sécréter une odeur musquée s’ils se sentent menacés. Nous nous intéresserons ici aux espèces présentes en France, sans parler du blaireau ni de la loutre, qui sont aisément différenciables. Nous allons donc nous pencher sur six espèces, à savoir la belette d’Europe, la fouine, l’hermine, la martre des pins, le putois d’Europe et le vison d’Europe.

Qui est qui ?

Hermine vs Belette
Sources :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Belette
http://hubert-basle.com/crbst_27.html

Vison vs Putois
Sources :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Putois
http://www.sudouest.fr/2013/04/10/a...
© Photo
Archives Guillaume Bonnaud

Martre vs Fouine
Sources :
http://www.mespromenadesdanslejura....
http://www.parc-animalier-pyrenees....

Pour vous aider, voici quelques caractéristiques notables.

Belette d’Europe vs Hermine

Ces deux espèces se ressemblent beaucoup, avec un corps long et mince, un long cou, une tête triangulaire, de petites oreilles rondes, des yeux noirs et brillants et de longues moustaches.

Belette
Source : http://www.antiopa.info/110-belette...

La belette d’Europe (Mustela nivalis) est la plus petite des six espèces, et est d’ailleurs le plus petit mammifère carnivore d’Europe. Elle ne mesure ainsi qu’une vingtaine de centimètres environ (17 à 27 cm). C’est la première chose qui peut permettre de différencier ces deux espèces. En effet, l’hermine (Mustela erminea) est plus grande, avec une taille allant de 22 à 32 cm, plus une dizaine de centimètres pour la queue. Chez les deux espèces il existe un dimorphisme sexuel assez important, c’est-à-dire que le mâle est plus grand et plus lourd que la femelle. Par exemple, chez l’hermine, le mâle mesure en moyenne 5 cm de plus que la femelle. Ce dimorphisme existe par ailleurs chez toutes les espèces présentées ici.

Hermine
Source : http://www.projet-pnr-aubrac.fr/

Leur pelage est brun (parfois rougeâtre) sur le dos et blanc sur la partie ventrale. Cela change cependant en hiver, période à laquelle l’hermine devient toute blanche, à l’exception de l’extrémité de sa queue qui reste noire. D’autre part, la démarcation entre le brun et le blanc est plus régulière chez l’hermine que chez la belette. Chez cette dernière, on observe également une petite tâche brune caractéristique sous l’angle de la commissure des lèvres, dans la partie blanche. Enfin, le pelage brun descend jusque sur les pattes chez la belette, tandis que l’hermine a les pattes toute blanches.

Pour finir, la queue de la belette est fine et courte, alors que celle de l’hermine est plus longue et finit en une sorte de plumeau noir.

Différences belette / hermine
Source : http://www.gmb.asso.fr/PDF/Atlas/He...

Putois vs Vison d’Europe

Le putois d’Europe (Mustela putorius) et le vison d’Europe (Mustela lutreola) ont des tailles et morphologies similaires, mesurant de 30 à 45 cm environ, plus une queue de 12 à 18 cm. Ils semblent légèrement plus massifs que les quatre autres espèces, et sont par ailleurs de très bons nageurs.

Putois d’Europe
Source : http://www.passionnement-furets.com...

Généralement, la différenciation est relativement aisée, car le putois présente une sorte de masque blanc un peu comme le raton-laveur, tandis que le vison ne présente qu’une petite tâche blanche au bout du museau et parfois sur la gorge. Le reste du pelage est brun/noir. Il peut cependant y avoir confusion dans le cas d’un putois sombre. Dans ce cas, on observe que la couleur du pelage est généralement plus uniforme chez le vison que chez le putois, qui peut être plus sombre sur le ventre et présenter des poils de bourre (sorte de duvet) plus clair.

Vison d’Europe
Source : http://lci.tf1.fr/france/faits-dive...

En Europe, on trouve également une autre espèce, le vison d’Amérique (Mustela vison), qui a été introduit artificiellement et est donc considéré comme indésirable. Celui-ci se distingue par une taille plus importante que le vison d’Europe. D’autre part, la tâche blanche du museau, lorsqu’elle est présente, se limite à la lèvre inférieure tandis qu’elle se situe également sur la lèvre supérieure chez le vison d’Europe.

Enfin, le putois est souvent confondu avec la moufette dans l’imaginaire, mais celle-ci présente deux raies blanches sur le dos et une queue en panache caractéristiques. Le seul point commun est l’odeur musquée que les deux espèces sont capables de sécréter, car la moufette n’est d’ailleurs même pas présente en Europe (on la trouve principalement sur le continent américain).

Fouine vs Martre des pins

Ces deux espèces sont les deux plus grandes des six. Le corps de la fouine (Martes foina) mesure entre 40 et 55 cm, avec une queue de 23 à 35 cm, et la martre (Martes martes) est légèrement plus grande avec une taille allant de 45 à 65 cm, plus une queue de 17 à 28 cm.

Fiche d’identification de la martre
Source : http://www.parc-animalier-pyrenees....

Un premier critère de distinction est la couleur du pelage. En effet, la fouine a une couleur gris/brun, avec un plastron blanc qui descend généralement de manière plus importante sur les pattes. La martre, quant à elle, a une couleur brun chocolat, avec un plastron clair généralement jaune/orangé.

Fiche d’identification de la fouine
Source : http://www.parc-animalier-pyrenees....

Par ailleurs, la fouine apparaît plus svelte que la martre sur le terrain, et sa queue est moins touffue. Son museau est aussi plus massif et plus clair, avec une truffe généralement rose (alors que celle de la martre est normalement sombre).

Enfin, la martre est plutôt forestière alors que la fouine fréquente volontiers les vergers, les parcs et jardins, les villages et même les villes.

Martre vs Fouine
Source : http://files.biolovision.net/www.fa...

Vous devriez maintenant pouvoir refaire le test de départ et déterminer quelle photo correspond à quelle espèce !

Rôle écologique et menaces

Ces animaux sont souvent considérés comme nuisibles, car ils peuvent s’attaquer aux poulaillers et clapiers. En réalité, ils sont plutôt les alliés des agriculteurs car ils les aident à se débarrasser des rongeurs qui s’attaquent aux récoltes, et évitent que ceux-ci pullulent. Ils ont cependant été beaucoup chassés, pour la raison précédente, mais aussi pour leur fourrure. La martre, le putois et la belette sont d’ailleurs toujours sur la liste des espèces nuisibles et peuvent à se titre être chassées.

Ces espèces sont classées LC (préoccupation mineure) par l’IUCN, sauf le vison d’Europe qui est classé CR (en danger critique d’extinction), notamment à cause du vison d’Amérique avec qui il entre en concurrence directe pour les ressources.

Cependant, la destruction/fragmentation de leur habitat, la chasse, la lutte contre les rongeurs (poisons qui peuvent ensuite affecter les mustélidés)... sont autant de facteurs qui affectent ces espèces qui ont pourtant un rôle écologique important.

Alors, qui est qui ?

Voici donc les résultats tant attendus du test de départ !
De gauche à droite et de haut en bas nous avions : la belette, l’hermine, le putois, le vison, la martre et la fouine !

Mustélidés selon la taille
Source : http://www.stleger.info/les72StLege...

Références

  • Delfour, J. 2010. Sur les traces des animaux. Les mammifères et leurs empreintes, cadre et mode de vie. Rando éditions

Nos partenaires

Voir également