Au fil de l'eau du 19 au 26 août 2018

Une semaine en itinérance au bord de la rivière Drôme entre Luc-en-Diois et Saillans. Voir descriptif détaillé

Au fil de l'eau du 19 au 26 août 2018

Une semaine en itinérance au bord de la rivière Drôme entre Luc-en-Diois et Saillans. Voir descriptif détaillé

9 participants entre 9 et 13 ans
Poursuivre le bilan de santé de la rivière Drôme
Une semaine en itinérance

Introduction

Cette semaine, nous allons poursuivre le suivi de la rivière Drôme commencé les semaines précédentes : indices de présence du castor, analyses physico-chimiques de l’eau et indice biologique de la rivière.

Le Journal de Bord

Dimanche 19 août

Dernière session ‘Au fil de l’eau’ de l’été ! Au rendez-vous à Luc-en-Diois Nicola, Garance, Adam, Victoria, Bastien, Hannah, Tao, Vincent et Alban ont répondu présents.
Le séjour commence sous un soleil de plomb et donc direction la piscine après l’installation dans les tentes. Une bonne occasion pour les participants de commencer à échanger et à mieux se connaitre.
Après le gouter, nous avons établi les règles de vie, base commune pour notre vie de groupe durant la semaine à venir.
Au repas ce soir, pates au gorgonzola et tomates cerise avant une première veillée ‘Dixit’. Un régal ! C’est sous la constellation du cygne que tout le monde s’endort ce soir, à la belle étoile ou en tente selon les préférences de chacun.

Lundi 20 août

Après cette première nuit dans les tentes ou à la belle étoile tout le monde s’est levé de bonne humeur ce matin. Le petit déjeuner a été suivi de quelques jeux pour apprendre à mieux se connaître avant de partir en direction du marais des Bouligons. Ce marais est un reste du grand lac qui s’est formé en 1442 suite à l’effondrement du Pic Saint-Luc (aussi à l’origine du Claps de Luc-en-Diois). Lecture de paysage, vie des castors et découverte des habitants de la Drôme et du marais étaient au programme. Après manger, tout le monde s’est baigné dans la rivière pour se rafraîchir avant de commencer une chasse au trésor. Les deux équipes ont bien coopéré pour trouver le trésor : des épuisettes et des loupes pour partir à la découverte des petites larves de la rivière. De retour au camping tout le monde a profité de la piscine. Ce soir au repas, curry de légumes au lait de coco suivi d’une veillée loup-garou.

Mardi 21 août

Ce matin les jeunes ‘Au Fil de l’Arbre’ et leurs animateurs nous ont rejoints pour la journée. Au programme, randonnée les pieds dans l’eau entre Luc-en-diois et Recoubeau-Jansac. Sur le chemin nous avons croisé trois terriers de castors, de nombreux bâtons rongés en sifflet et en crayon, des pistes striées, des empreintes. Bref, le castor était bien présent même si nous ne l’avons pas vu !
La journée était chaude et nous en avons profité pour de nombreuses baignades (dont une mémorable bataille d’argile !). Il parait que c’est bon pour la peau.
Nous sommes arrivés sur notre lieu de bivouac juste avant la pluie qui heureusement fût de courte durée. Les ‘Arbres’ nous ont quitté et nous avons monté le camp. Au diner, le maintenant traditionnel budha bowl (cf journal de bord du 5 au 12 août) et banane-chocolat. Et avant de nous endormir sous un ciel plutôt chargé, veillée blind-test de la nature !

Mercredi 22 août 2018

Ce matin, après un bon petit-déjeuner, nous avons commencé la journée par des relevés biologiques et physico-chimiques de la rivière Drôme. Une équipe s’est intéressée aux macro-invertébrés trouvés dans la rivière qui sont de bons indicateurs de la qualité de l’eau. L’équipe a trouvé une larve de perle qui est l’espèce la plus sensible à la pollution. Une deuxième équipe s’est chargé des relevés des paramètres physiques de la rivière : largeur et profondeur du cours d’eau (deux méthodes différentes, dont une approximative afin de pouvoir estimer notre incertitude avec cette méthode par rapport à la mesure directe), température de l’eau et de l’air, pH, et turbidité. Tous les indicateurs indiquent une eau de qualité bonne à très bonne. Après ces relevés, tous les participants se sont lancés dans la construction d’un barrage et ont pu observer ses effets sur la circulation de l’eau. Au final le niveau est monté d’environ 20 cm, de vrais petits castors ! Puis tout le monde a quitté le campement de Recoubeau-Jansac pour se rendre à Die. La piscine en perspective motive tout le monde pour monter les tentes et installer le camp rapidement. L’après-midi s’est donc terminé par une baignade. Ce soir au menu, ravioles du dauphiné, tomates-mozzarella et glaces en dessert. A l’unanimité une veillée loup-garou terminer cette belle journée avant d’aller rêver de canoé !

Jeudi 23 août 2018

Aujourd’hui c’était le jour tant attendu du canoé. Au programme une descente d’environ 8 km de la Drôme entre Pontaix et Vercheny. Toute l’équipe a fait connaissance avec Richard notre encadrant de canoé et Bénédicte, une animatrice venue en renfort pour la journée. Après quelques explications sur les techniques de canoé tout le monde est parti au fil de l’eau. A l’endroit de la pause repas, nous avons décidé de faire quelques relevés biologiques et physiques de la rivière avant de profiter de la baignade. La fin la descente s’est ensuite fait rapidement car l’orage menaçait mais heureusement il n’est pas arrivé. Après un bon goûter au camping, certains se sont reposés et d’autres ont joué avant de préparer le repas de ce soir : burger végétarien, salade et pommes de terre sautées. Ce soir nous avons profité d’un concert du groupe Barefooters au camping avant d’aller nous coucher. Bonne nuit à tous et à demain pour de nouvelles aventures !

Vendredi 24 août 2018

La première journée de canoé avait bien fatigué toute l’équipe, et cette nuit tout le monde a dormi profondément et était en forme au réveil. Aujourd’hui direction Saillans en canoé, toujours accompagné de Richard, notre encadrant. Les bons réflexes de la veille sont vite retrouvés et tout le monde avance bien au gré des rapides et passages plus calmes. Avant la pause repas, une séance de baignade et de saut nous a permis de nous ouvrir l’appétit. Tao, Adam et Hannah ont fait des relevés physiques et biologiques à l’endroit de la baignade avant de repartir pour la suite de la descente. Ils ont pu tout de suite constater une présence beaucoup plus faible de macro-invertébrés et n’ont trouvé que deux larves de libellule. Cela est probablement lié à la fréquentation importante par les baigneurs. Dans l’après-midi, une deuxième pause nous a permis de sauter de 4 m de haut. C’est bien fatigués que nous sommes tous arrivés à Saillans en fin d’après-midi, déposés directement au camping grâce à Laurent notre super loueur de canoë. Après le repas (au menu ce soir, omelette de pomme de terre au fromage et persil), une veillée ambassadeur a terminé cette journée dans la bonne humeur.

Samedi 25 août 2018

Pas de baignade pour ce dernier jour car le temps s’est bien rafraichi aujourd’hui ! Mais ce n’est pas grave, nous avons trouvé de quoi nous occuper.
Ce matin, un dernier relevé physique et biologique de la rivière a permis de compléter notre série de données. Les reines et rois de l’épuisette ont trouvé notamment des larves de perle et d’éphémère. Nous avons également pu réaliser des analyses chimiques de l’eau grâce à des tests colorimétriques. Victoria et Garance ont mesuré la dureté de l’eau, c’est-à-dire sa concentration en ion calcium (Ca2+) et magnésium (Mg2+). Elles ont pu constater que l’eau de la Drôme est assez dure : 180 ppm de Ca2+ (et Mg2+) dissous dans l’eau. Puis Hannah et Bastien ont mesuré la concentration en nitrite et nitrates dans l’eau. Ces molécules sont des dérivés de l’azote. Les nitrites sont très toxiques pour la vie aquatique. Les nitrates sont utilisés par les plantes pour grandir mais en trop grande quantité ils peuvent provoquer une prolifération de ces dernières se qui conduit à une pénurie d’oxygène. Heureusement ils ont pu constater que les valeurs en nitrites et nitrates sont inférieures au seuil de détection. Enfin Tao, Alban et Adam ont pu mesurer la concentration en oxygène dissous dans l’eau. Celui-ci est indispensable pour la vie aquatique et dépend entre autre de la température et de la vitesse du courant. Ils ont mesuré une valeur de 7,8 mg d’O2 par litre d’eau (eau à 19°C) ce qui est proche de la saturation. Tous ces tests ont permis de montrer qu’une fois encore l’eau de la Drôme et de très bonne qualité.
Cet après-midi, tout le monde s’est occupé en préparant la retransmission de demain pour partager avec tous les parents les expériences et connaissances acquises pendant la semaine. Foot, uno et loup-garou ont occupé la fin de l’après-midi et ce soir une veillée Times-up sous les étoiles (et au frais !) a permis de passer une dernière bonne soirée tous ensemble.

Dimanche 26 août 2018

Aujourd’hui c’est le jour du grand départ. Après le petit-déjeuner, nous avons rangé tout le camp et nos sacs pour être prêts à partir. Nous avons fait une retransmission rapide à Saillans pour montrer aux parents de Tao, Vincent et Bastien ce que nous avions préparé. Pour ceux qui partent de Valence, nous avons fais un petit tour sur le marché de Saillans où les artisans sont nombreux afin de pouvoir s’acheter quelques souvenirs. Dans l’après-midi tout le monde est reparti chez soi, en direction des 4 coins de la France après avoir passé une très bonne semaine de vacances !

Nos partenaires

Voir également