Au fil de l'eau (13 au 24 août)

Des participants ultra motivés, des éducateurs scientifiques passionnés, des paysages magnifiques et un projet de recherche passionnant….Et (...) Voir descriptif détaillé

Au fil de l'eau (13 au 24 août)

Des participants ultra motivés, des éducateurs scientifiques passionnés, des paysages magnifiques et un projet de recherche passionnant….Et (...) Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

Mercredi 13 août

Arrivée

Nous avons tous fait un bon voyage et sommes arrivés dans la joie et la bonne humeur sur le centre de Musiflore.

Après un bon repas, il faut maintenant préparer les sacs d’expéditions et faire l’inventaire de tous le matériel dont nous allons avoir besoin. Une malle pour la nourriture, une pour les matériels scientifique et une pour le matériel pédagogique.
Entre temps, nous avons fait un petit brainstorming nos connaissances sur l’eau et plus particulièrement, sur tous ce qu’il se passait à proximité de ce dernier.


Nous devions compléter le schéma de la structure d’un arbre au tableau blanc. Nos éducateurs ont été surpris par notre imagination et nos connaissances.

C’est dans une très bonne ambiance que nous montons dans le mini bus direction Luc-en-Diois !

Après des dizaines et dizaines de virages, nous voilà enfin arrivé à Luc en Diois !
Mission numéro un, identifier un lieu de campement pour la nuit, montage des tentes et ensuite, premier repas maison avec en apéro, les pizzas cuites au four à bois faites en début d’après midi.
Pas de temps pour une veillée ce soir et de toute façon, tous le monde est bien fatigué par cette première journée.

A très vite pour de nouvelles aventures....

1. Phase contact

Jeudi 14 août

Ce matin, réveil en douceur vers 8h30 au bord de la rivière.

Un bon petit déjeuner afin de bien commencer la journée et nous voilà parti explorer le bord de l’eau.
Nous sommes légèrement avant Luc en Diois, au niveau de la source de la drome.
Pas une minute à perdre, nous commençons nos mesures et analyses. En passant par la largeur de la rivière, la vitesse de l’eau, sa température, sa turbidité sans oublier les testes nous permettant de connaitre le pH, la dureté, et les quantités de Chlore, nitrate, nitrites, cuivre et fer, rien ne nous échappe.

Une partie du matériel


Nos petits scientifiques


La fiche d’analyse



Petite blague de la part du vent, nos tentes sont allées faire trempette, sans nous demander la permission !

Nos « aqua tentes »

Après une matinée riche comme celle-ci, un bon repas s’impose, au bord de l’eau bien évidement.

repas au fil de l’eau

A 14h, Chrystelle qui travaille au syndicat mixte de la rivière drome et qui est animatrice à la SAGE (schéma d’aménagement et de gestion des eaux) est venu nous faire une visite du marais du bouligon.

Le marais du bouligon


la faune

En chemin, nous avons trouver un grand nombre de morceaux de bois coupés d’une façon étrange. Après avoir mené notre enquête, il s’agit en faite de morceaux coupés par.... un castor.

L’indice et le barrage

Après quelques minutes de recherche, nous trouvons non pas un, ni deux mais TROIS barrage de castor !
Nous continuons notre randonnée en faisant régulièrement des pauses afin de faire des petits jeux nous permettant de connaitre l’histoire de la région et avoir des renseignements sur la flore et la faune vivant dans le marais.

une deux...une deux !


Ensuite, nous somme allés au pied du CLAPS (bloc de rocher) pour prendre notre goûter.

Le CLAPS

Comme le temps passe vite, nous rejoignons le camping de Miscon où nous passerons la nuit avant notre grande randonnée de demain.
Mais avant de dormir, petite veillée Loup-Garou !

Direction Miscon

Le point journal télévisé Au fil de l’eau

Journal télévisé Au fil de l'eau 15 08 2014 - YouTube

2. Phase Découverte

Vendredi 15 août

Départ pour la randonnée, direction Châtillon en Diois !

Notre fine équipe juste avant à partir en rando

Ce matin, nous disons donc au revoir à Solène qui part rejoindre le groupe Au fil de l’arbre et ce soir, nous retrouverons Pierrick qui sera notre accompagnateur à distance.



C’est donc parti pour plusieurs heures de marche le long du GR91, le col du Pinet n’a qu’à bien se tenir, nous voilà ! Après une pause déjeuner avec une vue incroyable, notre chère Céleste décide de se tordre non pas la cheville mais.. le genoux. Quelles idée me direz-vous.
Elle a donc terminé les quelques kilomètres qu’il restait en minibus.
Arrivés à Châtillon en Diois, nous identifions un campement pour la nuit et nous activons pour monter les tentes et préparer le repas.
Petit aspect technique, il faut passer de l’autre côté de la rivière. Nous avons donc tendu une corde entre les deux rives afin de nous faciliter la traversée.


Le point journal télévisé Au fil de l’eau

au fil de l'eau le vrai 15 08 14 - YouTube

3. Phase Approfondissement

Samedi 16 août

Ce matin, de beaux vélos nous attendaient devant le camping de Châtillon en Diois.
Nous prenons quelques minutes afin de vérifier une dernière fois notre itinéraire et c’est parti !


C’est donc casque que sur la tête que nos aventuriers partent pour environ 15 km de petits chemins à travers la Drôme.

Le genou de Céleste va beaucoup mieux mais elle préfère le préserver et a donc l’immense privilège de rester avec Pierrick et de l’aider dans la lourde tache du ravitaillement de nourriture pour les 3 jours qui viennent.
Toute la petite troupe se retrouve au camping saint justin de Die en début d’après midi.
Nous découvrons alors notre emplacement, montons notre campement et... allons tester la piscine !
Après cette séance sportive, nous nous focalisons sur notre projet de recherche et établissons le protocole des relevés et des analyses que nous réaliserons demain.

4. Le Projet de Recherche

Dimanche 17 août

Aujourd’hui nous réalisons une fois de plus nos prélèvements sur l’eau de la rivière qui longe le camping (c’est toujours la drome).
Nous nous concentrons aujourd’hui sur les insectes des cours d’eau.
C’est donc armé de notre tellinier que nous sommes aller débusquer des larves , nous les avons ensuite placées dans des boîtes de pétri puis nous les avons identifiées (non sans mal) grâce à nos clé de détermination.
Nous avons également abordé quelques notions au sujet de la chimie de l’eau.

Le point journal télévisé Au fil de l’eau

Journal télévisé au fil de l'eau 17 08 14 - YouTube

Lundi 18 août

Ce matin, deuxième réveil au camping.
Au programme pour ce début de journée, explication d’un bassin versant, d’où viennent les cours d’eaux.

Nous avons également observé les différents types d’algues.


Cet après midi nous sommes allés dans le centre ville de Die. Ballade historique et achat de cartes postales.

Il n’y a pas de photo pour le moment mais nous ferons notre maximum pour vous en communiquer très prochainement !

Mardi 19 août

Tout commence par un réveil mouillée sous la pluie. Nous prenons le petit déjeuner (dans la tente !). Puis commence le rangement du camp, le pliage des tentes (dans la boue) et pour finir vaisselle !!! Nous partons faire des analyses de l’eau de la piscine municipale de Die. Nous y faisons la connaissance d’un technicien d’analyses qui nous propose de visiter la machinerie de la piscine (situé sous la piscine).

Nous partons ensuite en mini-bus jusqu’à Sainte Croix, départ pour notre initiation canoë. Petit pique nique rapide et nous partons en canoê avec « maître Vianney ». Nous nous promenons sur la drôme pendant 4 à 5 km sur la drôme. Dès notre arrivée au bivouac nous monton les tentes, préparons du feu pour quelques grillades. Nous finissons la soirée par un « Loup-Garou » et partons nous coucher.

La pluie de cette nuit nous a permis de nous mettre dans le bain et de ne pas perdre du vue que même la nuit, nous sommes et resterons Au fil de l’eau !
Demain et après demain nous descendons la Drome en canoë, les photos arriveront prochainement !

Au fil de l'eau 19 08 14 - YouTube

Mercredi 20 août

Ce matin, pendant que nous déjeunons et replions les tentes, les journalistes de france 3 arrivent. Nous partons en canoë avec les journalistes. Nous faisons un petit pique nique au bord de la rivière. Nous saluons les journalistes (qui s’en vont). Départ du lieu de déjeuner 30 minutes après les journalistes. Nous arrivons au camping en canoë. Nous montons les tentes sous la pluie puis nous courrons prendre une douche chaude (ça fait du bien). Au dîner, nous mangeons des pâtes avec de la ratatouille. Nous faisons une petite veillée « Loup Garou » avant de partir nous coucher.

Jeudi 21 août

Le 9e et dernier jour d’itinérance. Nous nous réveillons à 7h30. Nous replions les tentes rapidement (même très rapidement). Nous petit déjeûnons (la pogne fut succulente ainsi que le pain cuit au feu de bois de Saillans). Avant le départ en canoë, nous faison un petit footing pour se réchauffer. Nous nous arrêtons pour faire les analyses scientifiques : analyse de l’eau (comme d’hab.). Notre repas est aujourd’hui composé de sandwichs, chips, abricots et melons. Après déjeûner, nous faisons la chasse au grenouille. Nous repartons ensuite en canoë (re-canoë). Arrivée au bivouac de Saillans, nous montons les tentes et allumons le feu !
Au menu, grillades de poissons frais, pâtes sauce aubergines et en dessert quelques fruits. Nous jouons ensuite, à n’en pas douter, au « Loup Garou ». Puis nous partons nous coucher (zzzz... zzzz... zzzz...)

Vendredi 22 août

Nous profitons de ce dernier jour pour faire une grasse mat.
Après un petit déjeuner copieux, nous commençons à déplier les tentes. Nous retournons au camion pour ranger le matériel. Pendant qu’une partie d’entre nous organise le rangement du camion, les autres commencent un nettoyage des abords de la rivière. Nous retrouvons pneu, chaussure et diverses bouteilles abandonnées là par des inconnus, tristes sires, que nous ne salurons pas. Nous repartons ensuite en camion à Crupies. Après une bonne douche, nous commençons à travailler sur la retransmission de demain pour l’arrivée des parents. Nous passons la soirée à faire un blind test musical avec les autres groupes présents sur Crupies.

Samedi 23 août

Nous finissons la réalisation de nos posters scientifiques pour la retransmission et préparons quelques saynètes sur notre vie quotidienne. Les parents arrivent, nous leur présentons nos posters. Nous allons ensuite regarder les présentations orales du travail effectués par les autres séjours. Nous présentons ensuite nos petites impro. Une fois fini, nous rangeons les stands et partons dîner en présence des parents. Notre soirée se termine par une boum.

Dimanche 24 août

Ce matin, c’est l’heure du départ.
C’est le cœur gros que nous nous disons au revoir et peut-être à l’année prochaine !

Une chose est sure, nous savons que ce séjour restera pendant un bon moment dans nos esprits.

En guise de souvenir, voici le reportage france 3



Pour les personnes qui voudraient suivre les aventures du programme de recherche PERCEPTION, vous pouvez aimer et partager la page « OSI PERCEPTION » via facebook.


Photos / Vidéos

Nos partenaires

Voir également