Au fil de l’arbre (20 juillet au 3 août 2014)

Des participants ultra motivés, des éducateurs scientifiques passionnés, des paysages magnifiques et un projet de recherche passionnant….Que (...) Voir descriptif détaillé

Au fil de l’arbre (20 juillet au 3 août 2014)

Des participants ultra motivés, des éducateurs scientifiques passionnés, des paysages magnifiques et un projet de recherche passionnant….Que (...) Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

Le séjour Au fil de l’Arbre, qui fait partie du Programme de Recherche PERCEPTION et a pour but de mieux comprendre les relations entre tous les êtres vivants d’un écosystème dans le but de proposer des solutions écologiques innovantes de production agricoles et de gestion des forêts. En effet la forêt est aussi une ressource pour l’homme. Bien géré elle permet de nous fournir matériaux de construction et énergie… mais peuvent-elles aussi nous nourrir et nous soigner ? Dans de nombreux pays, les arbres concurrencent les terres agricoles et survie rime parfois avec déforestation… Alors peut-on cultiver en forêt ? A qui cette situation porte-t-elle préjudice ? C’est tout ce que ce projet souhaite mettre en lumière en nous rendant acteur de nos réponses… expérimenter pour comprendre, explorer pour connaitre…

Le Journal de Bord

Objectif

L’objectif de notre séjour cet été va être de comparer une forêt mono-spécifique et une forêt diversifiée ; d’y découvrir la faune et la flore qui s’y trouvent et d’en comprendre l’intérêt ; comprendre la biodiversité ainsi que les services écosystémiques.

Dimanche 20 juillet

Les enfants ont tous fait bon voyage et sont arrivés dans la joie et la bonne humeur sur le centre de Musiflore.

Après le dîner, nous avons pris le temps de nous présenter par le biais de nos minis jeux proposés par nos éducateurs.

Arrivée

1. Phase contact

Lundi 21 juillet

Ce matin, nous nous sommes réunis pour découvrir la salle au fil de l’arbre. Nous avons fait une mutualisation de nos connaissances sur l’arbre.

brainstorming

Nous devions compléter le schéma de la structure d’un arbre au tableau blanc. Nos éducateurs ont été surpris par notre imagination et nos connaissances. Nous avons également réalisé deux courtes expériences afin de mieux distinguer et comprendre les phénomènes d’évaporation et d’évapo-transpiration.

Expérience Transpiration et évapo transpiration

Ensuite, Elisa nous a présenté l’ensemble du matériel que nous utiliserons cette semaine.
Nous sommes allés manger puis avons passé l’après-midi à nous familiariser avec le matériel de grimpe. Gabriel nous a appris à réaliser des nœuds du pêcheur et des doubles huit. Nous avons donc réalisé seuls les longes avec poulie qui nous permettront de nous attacher au plus près du tronc.

Atelier cookies maison

Après le goûter, constitué de nos propres cookies maison réalisé un peu plus tôt, nous avons joué au jeu de société ’Jamaïca’ : nous étions des pirates et devions réaliser le plus vite un parcours tout en s’enrichissant au plus durant notre voyage afin d’affronter les pillages et d’être le plus riche à l’arrivée.

La fine équipe

Après le souper, nous sommes partis dans une grotte en forêt pour jouer au ’Loup Garou’ à la lueur des bougies. Nous faisions donc partie du village de Tiercelieu dans lequelle trois traitres, loups-garous, faisaient une victime par nuit. Certains villageois possédaient des pouvoirs particuliers comme la voyante qui pouvait connaître l’identité d’une personne chaque nuit, le chasseur qui tue quelqu’un quand il meurt, Cupidon qui désigne deux amoureux qui, liés par le sang, mureront à la mort du premier, la sorcière possédait une potion de vie et une de mort, la petite fille qui peut espionner les loups-garous pendant la nuit... C’est avec grand plaisir pour certains que les loups-garous on dévasté le village et remporté la partie ! Nous avons donc terminé cette journée bien remplie par une ballade nocturne à la lisière de la forêt avant d’aller se coucher après une douche bien chaude !

2. Phase Découverte

Mardi 22 juillet

3. Phase Approfondissement

Ce matin le temps étant de notre côté nous avons enfin pu grimper ! Nous sommes partis à Dieulefit, notre première zone de recherche, pour apprendre la technique de la moulinette. Il s’agit d’une technique avec laquelle une personne monte, le grimpeur, pendant que l’autre l’assure, l’assureur.

Guillaume tout en haut !

Sylvain assure

Ivan Palchevski étant plus expérimenté, il a pu s’élancer les yeux bandés puis nous l’avons suivi. Grimper les yeux bandés permet de se sentir plus à l’aise pour ceux qui le sont moins et cela éveil tous nos sens face à la nature !
L’après midi, nous étions de retour à Dieulefit mais cette fois nous avons grimpé dans un cèdre en auto-assurance. C’est une nouvelle technique permettant de s’auto-assurer, comme son nom l’indique, et donc de se déplacer beaucoup plus librement dans l’arbre.

Ivan en auto-assurance

Ivan Prusov dans le cèdre

C’est cette technique qui nous est nécessaire pour réaliser des recherches et dormir dans l’arbre.
Et quelle belle surprise, les œufs de la dernière fois ont éclot !

Les oisillons sont nés !

Ensuite, nous sommes allés faire un tour à Dieulefit pour acheter quelques babioles et s’imprégner de l’ambiance estivale.
En soirée, nous avons réalisé une veillée mime et c’est dans la peau de futurs acteurs que nous sommes allés dormir des étoiles plein les yeux !

Mercredi 23 juillet

4. Le Projet de Recherche

Ce matin, nous profitons du soleil qui nous honore enfin de sa présence et nous filons à Dieulefit.

Notre mission aujourd’hui sera de comprendre le développement de l’arbre et de savoir déchiffrer ces informations.
Nous avons donc commencé la journée en équipant nous même un grand cèdre (cedrus atlantica gloca). Une fois nos cordes de déplacement installées, nous avons préparé notre matériel. C’est donc avec un décamètre, une loupe et notre petit paper-bord que nous commençons notre ascension. (Mais ascension, c’est dangereux)

Réalisation du croquis

Hauteur, diamètre, nombre de cernes… nous notons toutes les informations qui nous seront nécessaires par la suite, pour en connaitre un peu plus sur cet arbre.

En début d’après midi, les animateurs du séjour choral nous ont organisé une chasse au trésor et ensuite, nous avons essayé la slackline ; C’est une sangle tendu entre 2 arbres et le but est de tenir debout en équilibre puis de marcher.
A 16h30, nous sommes retournés dans notre salle d’activité et avons essayé de comprendre les données récoltées le matin même.
C’est en terminant par une petite séance d’étirements que nous avons clôturé notre journée.

Ce soir, c’est veillée Banzaï !

jeudi 24 juillet

Le soleil est au rendez-vous pour nous soutenir durant notre randonnée vers la montagne de Vesc. Nous commençons à observer les insectes et les plantes, et puis nous avons croisé de nombreux moutons ! Nos animatrices étaient impressionnées par notre vitesse de marche et notre courage !
Nous sommes donc arrivés dans la montagne de la famille Tardieu, où se trouve notre deuxième zone de recherche.

Vue d’en haut

Après un bon dîner pour fêter notre exploit, nous avons appris les techniques nous permettant d’installer nous même nos hamacs. Il est important, pour étudier l’arbre d’en maîtriser parfaitement les techniques de grimpe, cela nous rendra plus mobile et indépendant. Nous avons donc installé nos hamacs entre 10 et 18 mètres de haut. Même Guillaume, parfois pris de vertige s’est prêté au jeu.

Installation des hamacs

Ensuite, nous avons mangé un barbecue du feu de Dieu, au menu : camemberts, pain-saucisses, melon...
Mais nous ne nous sommes pas laissés assommer par ce bon repas, nous avons enfilé nos baudriers une nouvelle fois afin de remonter dans l’arbre. Ivan Prusov, Sylvain et Ivan Palchevski dormaient entre 8 et 20 mètres de haut tandis que Guillaume a préféré le plancher des vaches.

vendredi 25 juillet

Ce matin, ce sont les bruits de la forêt et les rayons du soleil qui nous ont réveillé.

Au creux de notre arbre

Sylvain dort encore !

Nous avons rangé le camp avant de manger un bon déjeuner au coin du feu.
Nous avons alors appris les bases pour réaliser un bon protocole scientifique. Sur base du quadrillage réalisé par l’équipe précédente, nous avons décidé de comparer les insectes de nos deux zones ; à savoir un parc citadin de Dieulefit et une forêt sauvage de montagne. Nous devrons donc mettre en place une méthodologie scientifique rigoureuse pour que nos périmètres soient comparables.
Ensuite, nous sommes redescendus ; les plus courageux en partie à pied et les autres en minibus.
L’après midi, nous avons recherché comment réaliser des pièges à insectes efficients à placer dans les arbres, d’où l’importance de nos compétences en grimpe au sein de notre projet scientifique, et au sol dans nos zones quadrillées.
Après le goûter, la colonie ’Sing and Move’, aussi présente sur le centre Musiflor nous a réalisé une prestation chantante étonnante !
Et c’est par un Pictionnary que nous avons achevée la journée. Nous étions par équipe et devions deviner ce que dessinait un de nos co-équipier. L’équipe qui devinait en premier lieu obtenait le point. La stratégie pour gagner est étonnante : mieux vaut dessiner vite et mal que bien mais doucement !

Samedi 26 juillet

Afin de pouvoir identifier les insectes que nous récolterons prochainement nous avons appris les caractéristiques qui leurs sont propres, à savoir : être constitués d’une tête, d’un thorax et d’un abdomen et posséder six pattes. Nous avons également appris les caractéristiques de certaines familles d’insectes, cela nous permettra de replacer chaque insecte trouvé dans la famille à laquelle il appartient.

Insecte, qui suis-je ?


Ivan Prusov fait son poster

Nous avons alors commencé à rédiger des posters sur tout ce que nous avons fait cette semaine, pour pouvoir le présenter aux parents de ceux qui nous quitteront demain.
L’après-midi, nous avons terminé nos posters et observé des galles au microscope, c’est top ! Dorénavant, nous savons qu’il s’agit de piqures d’insectes voire de virus, bactéries ou champignons.

Découverte de galles

La galle de plus près

Nous avons terminé l’après-midi, par un jeu de quilles particuliers : le ’Cube’.
Et ce soir, comme nous sommes fans, nous sommes repartis pour une soirée Banzaï !!!

Dimanche 27 juillet

Ce matin, le cœur un peu serré, nous avons dit au revoir à Tristan, Mélodie et Ivan Palchevski. Nous avons d’ailleurs profité de l’attente des parents pour ranger les chambres et nous occuper à notre guise.
Une fois tous nos amis partis, nous nous sommes mis en route pour... la rivière !
Au programme :

Eclate et ...

repos !

Tout le monde y a mis du sien, et pas qu’un peu !

Ivan en plein saut !

Sylvain, à l’aise !


Guillaume, tout sourire !

Ensuite, nous sommes rentrés pour accueillir Eloise, notre nouvelle recrue, avec nos fameux cookies ’maison’.
Après cette bonne journée de repos, nous avons appris à nous connaître à travers divers jeux de confiance et découverte.

Course collective

Lundi 28 juillet

Aujourd’hui, nous avons construit de nombreux pièges à insectes afin de récolter un maximum de spécimen sur notre zone de recherche de Dieulefit. Bidons et bouteilles en plastiques, une fois découpés et ré-assemblés constitueront de bonnes impasses pour les curieux qui y seront attiré par la couleur jaune, qu’ils adorent, ainsi que par différentes odeurs : fleurs, sucre, miel, restes de nourriture...
Cet après-midi, nous sommes donc allés les placer sur le site.

Installation des pièges


Suite de l’installation

Malheureusement, la météo nous a empêché de grimper et, donc, de poser les pièges en haut des arbres.
Heureusement, le goûter improvisé dans la camionnette à l’abri de la pluie et le quizz sur les arbres de Gabriel, nous ont remonté le moral !

Goûter improvisé

De retour au centre, les plus motivés ont fait des pizzas et du pain, tandis que les autres se la coulaient douce...

Les pizzaiolos !

Et puis ce soir, nous voilà partis pour notre veillée !

Mardi 29 juillet

Ce matin, comme il pleuvait, à la place de grimper nous avons fait une activité sur la santé des arbres. Nous étions sous la pluie mais on s’est bien éclaté.

On a appris pas mal de choses intéressantes comme par exemple : sur un arbre toutes les branches d’un côté étaient mortes et cela était dû à petit champignon présent sur son tronc du même côté que les branches mortes, grand effet pour une si petite chose.

L’après-midi nous avons regardé le film ’Home’ car le mauvais temps nous bloquait à l’intérieur.

On a vu des paysages formidables qu’on ne voit pas tous les jours. On a vu ce que l’homme modifie sur la planète, c’est la révolution due à l’homme contre celle due à la nature.
Durant la veillée ’Déguisement et Impro’, on a bien rigolé avec la camaraderie !


Mercredi 30 juillet

Ce matin, nous chargeons le minibus avec les duvets, les tentes, les hamacs, de la nourriture pour 2 jours et notre matériel scientifique….
Chaussures de randonnées aux pieds, ça y est, nous sommes tous prêts à prendre la direction du sommet de la montagne de Vesc ! Mais soudain, une vilaine petite pluie fine arrive et croyez le ou nous, elle s’installe l’impertinente !
Nous sommes donc contraints, une fois de plus, d’annuler notre programme de la journée… Nous rejoignons donc nos salles d’activités et travaillons sur l’élaboration de notre protocole de mise en place de pièges à insectes.
Cet après midi nous profitons d’une éclaircie pour sauter dans le minibus et nous diriger à Dieulefit pour enfin grimper dans les arbres !
Éloïse est montée grâce à la technique de la moulinette avec une facilité déconcertante !
Les garçons ont équipé eux même un immense arbre, mais nous vous en raconterons plus demain …

Jeudi 31 juillet

Ce matin nous sommes montés sur la montagne de Vesc pour rejoindre notre zone de recherche.

Et hop en randonnée !


Nous avons installé notre bivouac comme il fallait.

Ensuite nous sommes montés dans les arbres afin d’installer nos hamacs pour la nuit et les pièges que nous avions confectionné la veille.

La tête en bas et les pieds en l’air !


Éloïse et son hamac

Guillaume a eu un peu peur mais s’est dépassé. Il nous a impressionné à monter si haut, tandis qu’Eloïse a un peu tremblé au début mais a géré comme une chef.

Notre hêtre !

Nous sommes allés manger notre goûter près de l’étable de Monsieur Tardieu et nous avons même eu le privilège de visiter les lieux. Ivan didn’t like it, he loved it !
Pendant notre soirée au coin du feu, on a bien rigolé même si on mourrait de chaud près du feu.

Notre buffet


Notre feu de camp

Sylvain a préféré dormir au sol, pour les autres, la nuit était courte car on s’est réveillé tôt avec la lumière du jour mais on était trop bien placés !

Vendredi 01 juillet

Le réveil était joli au milieu des branches. Ensuite, c’est filet fauchoir dans une main et aspirateur à insecte dans l’autre que nous sommes à la chasse aux insectes et la pêche fût bonne.

Eloise et la chasse aux insectes

On a appris toutes les données à récolter lors des prélèvements (température du sol, orientation, lieu, date, milieu...) et nous avons utilisé pour la première fois des clés de détermination, c’est un peu compliqué !

Aspirateur à insectes et clé d’identification

Cet après-midi, nous avons été à la pêche aux insectes dans notre périmètre de recherche. Cette fois, on n’a pas trouvé grand chose à part des fourmis et des araignées (qui ne sont pas des insectes !)...
On a alors goûté face à une vue splendide : la vallée du Rhône.
De retour à Musiflore, ce soir ce sera veillée relaxation pour récupérer !

Samedi 02 juillet

Aujourd’hui c’était les retransmissions. Ce matin nous nous sommes retrouvés dans notre salle pour finaliser nos poster et notre présentation orale. Chacun sait ce qu’il a à faire et se donne à fond.

A midi tout était quasiment prêt pour accueillir les parents. Après manger nous nous sommes tous réuni pour la dernière fois dans notre salle. L’heure est au bilan et ce dernier est plus que positif. Nous avons tous appris beaucoup de choses durant ce séjour et c’est avec pleins de souvenirs que nous reprendrons le chemin de nos maisons demain matin. Mais avant de penser au départ, place à la retransmission. 15h, les premiers parents arrivent... tout le monde en place !



Après cet après midi d’échange et un bon repas, c’est enfin l’heure de notre veillée karaoké boum.

L’incontournable macarena


La dream team !


Élisa et Éloïse

Quelle soirée hilarante ! Pour conclure notre soirée, nous avons reçu nos brevets et quelques petits souvenirs d’OSI. C’est donc fier et satisfait de notre dernière soirée que nous sommes allés nous coucher.

Dimanche 03 juillet

Ce matin c’est le grand départ ! C’est avec le cœur gros que les au revoir se font. Cet après midi, de nouveaux participants arriveront et prendront notre place. Mais nous savons que ce séjour restera pendant un bon moment dans nos esprits.

Pour les personnes qui veulent suivre les aventures de la prochaine quinzaine, voici le lien pour le nouveau journal de bord : http://www.osi-perception.org/Au-f... Et pour ceux qui voudraient suivre les aventures du programme de recherche PERCEPTION, vous pouvez aimer et partager la page « OSI PERCEPTION » via facebook.


Photos / Vidéos

Sylvain et Guillaume

Ivan Pa. en auto-assurance

Guillaume tout en haut !

Au creux de notre arbre

Nos partenaires

Voir également