Au fil de l'arbre (19 juillet au 02 AOÛT 2015)

12 jeunes de 7 à 13 ans ont décidé de découvrir le biodiversité au fil des arbres en venant sur le Centre de Séjours Scientifiques de (...) Voir descriptif détaillé

Au fil de l'arbre (19 juillet au 02 AOÛT 2015)

12 jeunes de 7 à 13 ans ont décidé de découvrir le biodiversité au fil des arbres en venant sur le Centre de Séjours Scientifiques de (...) Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

Vous grimpez dans les arbres depuis tout petit. Grimper dans les arbres, puis en redescendre… ou pas. Et passer une nuit dans un arbre… ça vous dit ? Véritable traqueur de biodiversité, c’est en les escaladant que vous irez à leur rencontre, jusqu’à leur sommet, et tout ça dans la plus grande sécurité ! Comme les explorateurs scientifiques de l’Amazonie c’est accroché à une corde que vous monterez avec une étonnante facilité le long de ces géants. C’est avec 100% de plaisir et de surprise que vous pourrez vous adonner à ce sport totalement scientifique !

Le Journal de Bord

Dimanche 19 juillet

Arrivée

Aujourd’hui, début d’une nouvelle aventure au fil de l’arbre.
Augustin, Carla, Dorian, Julien, Laurianne, Lilah, Luc, Manon, Maylie, Méline, Mikhail et Valentine sont arrivés au centre de Musiflore après un long voyage.
Ils ont pu faire la rencontre de leurs éducateurs : Gabriel et Guillaume ainsi que de Solène, la responsable du programme PERCEPTION qui coordonne le séjour.
Nous commençons la soirée par une petite veillée où nous apprenons à nous connaitre via quelques jeux. Lucky Luke, la bataille des prénoms ou encore le prénom maudit...
Ce soir nous ne tardons pas trop car la journée a été longue et il parrait que le programme de la semaine va être intense...
Vivement demain !












Lundi 20 juillet

Ce matin nous nous sommes réveillés pour la première fois dans le centre Musiflore. Notre première nuit s’est bien passé et c’est en pleine forme que nous avons commencé notre journée. Après le petit-déjeuner nous avons commencer par un forum, c’est un moment qui nous permet de nous exprimer sur nos besoins, nos ressentis et ce que nous avons envie de faire.

Phase Contact

Notre première activité a consisté à habiller un arbre nu, chacun à notre manière. Au début l’arbre s’est vêtu de quelques feuilles timides ,puis rapidement de nombreux êtres vivants ont commencé à le coloniser, insectes, oiseaux, écureuils.
Nous comprenons doucement où nos animateurs veulent nous emmener au travers de cette petite expérience.
Comprendre la complexité de l’arbre et son osmose avec les êtres vivants qui l’entour.

Nous continuons la matinée avec une petite course d’orientation à la recherche d’un alphabet codés dispersés dans le parc du centre, il nous servira plus tard dans l’après midi pour un autre jeu.
L’heure du déjeuner arrive et nous nous dirigeons sur la terrasse du réfectoire sous la bienveillante ombre des platanes.

Nous profitons d’un temps libre après le repas, afin de reposer nos corps à la fraîcheur du bâtiment.

Nous redémarrons l’après-midi par une recherche des différents arbres présents sur le centre. Chaque nom d’arbre était codé et caché et nous devions les retrouver grâce à une carte. Grâce à ce jeu de piste, nous avons appris à reconnaître différents arbres (comme le tilleul, le frêne, le cèdre et beaucoup d’autres). Gabriel nous a également raconté des histoires sur chacun de ces arbres. Par exemple, l’aulne glutineux servaient à faire des portes d’écluse, etc...

Ainsi, nous connaissons un peu plus ces arbres, comment les reconnaître et leur propriétés.

Ensuite, pour le goûter, un délicieux brownies, confectionné par la cuisinière, à conquis nos papilles.

Après le goûter, le puissant soleil de la Drôme, qui semble ne jamais faire de sieste, nous a poussé à plutôt faire des jeux en intérieur.

Nous avons commencé par un singe noix de coco, puis une chasse à la chaise, pour terminer par un dessiner c’est gagner enflammé.

Après le dîner, nous avons fait un ambassadeur tous ensemble. Le but était d’envoyer un ambassadeur par groupe chercher un mot, puis de le faire découvrir en le mimant.

Le sommeil nous attirant lentement mais surement, nous avons rejoint nos oreillers.
A demain pour la suite de nous aventures !










Mardi 21 juillet

Après une bonne nuit réparatrice et un copieux petit déjeuné nous rejoignons nos animateurs dans la salle d’activité.
Aujourd’hui nous nous séparons en deux groupes d’activités.

Groupe 1 :
Première grimpe de notre séjour nous découvrons le matériel que nous allons utiliser presque tous les jours à présent. Baudriers, mousquetons, prussik et bien d’autre termes techniques sont au rendez-vous, nous auront tous le séjours pour les apprivoiser.

Nous commençons par des moulinettes dans des petits arbres du centre (maximum 15 m).Un grimpeur à un bout de la corde et un assureur de l’autre coté, nous partons à l’ascension de ses arbres qui semblent nous tendre leurs branches. Quelques difficultés sur les échelles de départ et nous arrivons rapidement aux premières branches.

Certains d’entre nous prennent leurs marques doucement avec le matériel et les nouvelles sensations, alors que d’autres sont déjà à la cime des arbres. Chacun son rythme on à tout notre temps.
Nous ponctuons notre grimpe d’eau fraîche car le soleil de la Provence ne nous a pas oublié.
A la fin de l’activité nous prenons un temps pour exprimer nos sensations à l’éducateur qui nous encadre, un petit moment d’introspection de groupe pour mieux appréhender les prochaines séances, car la canopée nous attend pour de futur aventures perchées.

Groupe 2 :
Nous avons reçu en cadeau de bienvenue : un petit éventail avec une quinzaine d’espèces d’arbres différentes. Ensuite nous avons réalisé tout un tas d’expériences afin de comprendre les différents phénomènes qui se passe dans une forêt et dans un arbre.





















Nous avons donc pu observer la capillarité avec l’expérience des filtres à café. Nous avons également observé des cellules végétales au microscope (oignon) et extrait de l’ADN végétal et animal !

Mercredi 22 juillet

Après le petit déjeuner et le forum nous partons pour Dieulefit un village situé à environ 15 kms du centre.
Ce village comporte un magnifique parc arboré dans lequel nous attends un cèdre du Liban bi-centenaire du trentaine de mètres.
Aujourd’hui nous apprenons une nouvelle technique de grimpe ,la corde de déplacement.

Cette méthode nous permet de nous déplacer dans l’arbre en autonomie et de partir à la découverte de sa structure en toute légerté.

Notre éducateur ayant posé les hamacs dans lequel nous dormirons jeudi soir, nous invite à nous y installer de jour afin que nous soyons près pour nos futures acrobaties nocturne.

En parallèle de l’activité grimpe nous nous sommes familiarisés avec le matériel scientifique et avons commencé à apprendre à nous servir des différentes clés de détermination destinées à identifier les insectes.

Pas facile facile de s’y retrouver… orthoptère, diptère, coléoptère ! Comment allons-nous pouvoir les reconnaitre. Et bien en fait, ce n’est pas si compliqué que ça, il nous a suffi de comprendre un peu mieux ces nouveaux mots grâce à leur racine latine ou grecque. Prenons un exemple : Coléoptère (coléo : protection – ptéron : ailes) Du coup les insectes qui ont une protection (que l’on nome élytres) au niveau des ailes font partie de cette famille. Il y a la coccinelle par exemple ou la lucane cerf volant.
- Lépidoptère (lépido : écailles – ptéron : ailes) Insectes ayant des écailles qui constituent leurs ailes. Ex : le papillon
- Hémiptère (hémi : moitié – ptéron : ailes) Insecte qui a des ailes qui ne recouvrent pas la totalité de leur abdomen. Ex : le gendarme
- Orthoptère (ortho : droit – ptéron : ailes Ex : criquet
- diptère (di : deux – ptéron : ailes)

Tout devient alors beaucoup plus simple lorsque l’on connait tout ça !

Ensuite nous nous sommes dans un premier temps équipé de notre matériel d’entomologiste en chef : fauchoir, aspirateur à insecte, parapluie japonais.

A partir de là, plus rien ne pouvait nous arrêter, nous étions fin prêt à capturer puis identifier tous les insectes qui croiseraient notre chemin. Constatation générale : les insectes sont plus faciles à attraper qu’à identifier !

Durant la pause déjeuner, Gabriel nous organise un petit jeux sensoriel où nous devons fermer les yeux et écouter, sentir et ressentir la nature autour de nous.
Très bon moyen pour se détendre tous ensemble avant une après midi encore bien chargée.

Jeudi 23 juillet

Ce matin, après le forum, nous nous sommes réunis dans la salle arbre pour discuter des points positifs et négatifs de notre projet. Nous voulons faire des cultures dans la forêt, car il y a de plus en plus d’habitant sur Terre à nourrir et donc nous devons produire plus de nourriture sans déboiser les forêts pour créer des cultures. Nous avons fait trois équipes, la première devait prendre des mesures de nos installations dans la forêt, la deuxième devait trouver un système d’irrigation et de récupération d’eau et la troisième devait trouver comment accrocher les pots dans les arbres. Le but de ces réflexions est de créer un système efficace qui soit à la foi productif et non chronophage car le but n’est pas de perdre trop de temps. Nous avons ensuite préparé nos affaires pour le bivouac de ce soir. Et oui, ce soir nous oublions nos lits et allons dormir dans nos hamacs, perchés à 15 mètres de haut.
Cet après-midi, nous nous sommes séparé en deux groupes, un grimper dans les arbres et réalise des mesures pendant que l’autre faisait un parcours les yeux bandés afin de découvrir la forêt sous un nouvel angle. Eveil des sens assuré. Nous sommes ensuite allés au cèdre bleu pour préparé le bivouac et grimper dans les hamacs dans lesquels nous avons dormi.

Vendredi 24 juillet

Ce matin réveil sur le grand cèdre bleu dans nos petits hamacs perchés. Notre nuit fut agitée par la visite d’un sanglier curieux et d’un renard furtif.
Nous partons pour le marché où nous faisons des emplettes au vendeur d’instruments de musique. Nous retournons au centre pour prendre notre pique-nique.
Cet après-midi, nous débutons la préparation de la retransmission, chacun a préparé ce qu’il voulait présenter aux parents.
Après le goûter, nous enfilons nos toque de cuistot et partons préparé des pizzas dans un vieux four à bois situé à la fermette, chacun a participé à la conception des pizzas que ce soit de la préparation de la pâte, de l’allumage du feu, de fendre des bûches ou de garnir les pizzas. Nous dégustons nos pizzas au souper.
Après un bon repas, nous commençons notre veillé rallye choco, un jeu avec un dé où dès qu’une personne fait six il va au milieu manger du chocolat avec des gants de boxe.

Samedi 25 juillet

Ce matin, nous avons finit de préparer la retransmission qui a lieu après le déjeuner. Réalisation de poster, check liste du matériel à préparer.. tout le monde est bientôt prêt.
Cet après-midi nous avons fait la retransmission. Nous avions installés plusieurs stands afin de présenter notre projet de recherche aux parents venu chercher les participants ne restants qu’une semaine.
Nous leur expliquons pourquoi nous avons décidé de cultiver en forêt et comment nous nous y sommes pris. Quelles mesures nous réalisons et les améliorations à apporter.
Ce soir, nous avons fait une veillé conte puis nous avons fait une boum avec l’autre colonie de Musiflore. Ambiance garantie !

Dimanche 26 juillet

Ce matin, grasse matinée.

Nous disons au revoir à Carla, Dorian, Julien, Manon, Lilah, Luc, Valentine, Méline et Augustin !
A dix heures, nous avons commencé une randonnée dans la montagne de Vesc. Sac à dos et chaussures de randonnée bien serrées, nous nous sommes élancés à l’assaut de ces 5 kilomètres et 500 mètres de dénivelé.
Après 3h30 de marche, nous sommes enfin arrivée tout en haut. La vue est splendide !

Sieste pour les uns, jeux pour les autres... chacun vie son après midi à son rythme.

A notre retour de randonnée, nous souhaitons la bienvenue à Maélia, Lucile et Anaelle, nos trois nouvelles recrues.

Lundi 27 Juillet

Premier levé sous un beau soleil et après un copieux petit déjeuner nous partons pour Dieulefit dans le parc arboré qui nous attends.
Cette semaine est un peu spéciale car nous accueillons de nouveaux participants et nous restons avec quelques ancien de la semaine précédente.

Le matin nous commençons par apprendre à reconnaître un arbre en bonne santé en participant à un jeu nous pausant des questions sur la physiologie de ceux ci.

Après tout ces apports théoriques ayant bien remplis nos cerveau, nous remplissons nos estomac avec un bon pic-nick pour débuter la séance de l’après midi.

Nous découvrons la corde de déplacement dans un cèdre que certains connaissent déjà .

Les plus aguerris essai de tester les hamacs qui sont déjà installé pour le futur bivouac pendant que les autres apprivoisent leurs première sensations de hauteur.
Nous rentrons au centre pour 16h00 pour confectionner des pizza au feu de bois avec les pâtes que les participants du séjour drone on préparer dans l’après midi.

Mardi 28 Juillet

Ce matin, nous commençons la journée par notre traditionnel forum.
Nous faisons le point sur ce qui va, ce qui ne va pas, nos envies...
Nous croisons un vieux monsieur qui vient nous expliquer que des chat-garou rodent dans le coin. Après une enquête plus poussée, nous découvrons un certain nombre d’indices nous apprenant qu’un chat-garou à prévu d’enlever la cuisinière mercredi.
Nous nous sommes empressés de la mettre en garde ! La suite de cette aventure, nous la saurons demain....
Cet après midi, ce n’est pas 2h mais 4 heures que nous allons consacrer à notre projet de recherche.
Nous commençons par prendre quelques mesures habituelles : Températures, taux de germination...

Maylie et Laurianne ont étalonner les thermomètres afin que nous ne travaillons qu’avec les plus fiables.

Ensuite nous arrosons les plantations réalisées par nos camarades des semaines précédentes.
Nous décidons de planter de nouvelles graines afin de suivre la croissance d’autres espèces à différentes hauteurs dans les arbres.

Nous avons également élaboré un nouveau système afin de monter des plantes en altitude. Nous allons utiliser une palette avec un système de corde et de poulie.
Le but est de faire gagner du temps lors de la mise en place des expériences car si nos techniques sont trop contraignantes, personnes de voudra les tester.

Ce soir nous dormons dans les tentes perchées dans les arbres. Nous avons installé nos duvets et nos pyjamas, nous sommes prêts !

Mercredi 29 Juillet

Ce matin nous commençons par une petite identification d’arbres du parc . Armés de notre petit guide qui nous a été offert ce matin et de clés de déterminations un peu plus sophistiquées, c’est parti !

Séquoia, cèdres, épicéa, pin.... les arbres n’ont plus de secret pour nous ! La prochaine fois, ça sera au tour des fleurs ! A midi, pique-nique !!

Cette après-midi nous sommes parti à la découverte d’un sequoia géant d’une trentaine de mètres et d’environ six mètres de circonférence .

Nous avons d’abord pris le temps de l’identifier avec notre livre de reconnaissance arboricole .

Après nos recherches nous décollons dans l’arbre ensemble jusqu’au 2 /3 ou un cocon de branches nous accueil pour nous permettre de nous pauser ensemble à 20 mètres du sol et apprendre de nouveaux savoir sur les arbres et les insectes.

Jeudi 30 Juillet

Aujourd’hui, l’excitation est à son comble car ce soir, nous dormons dans des hamacs suspendus dans le séquoia giganteum que nous avons découvert lundi.

Mais avant, nous faisons quelques rappels sur les insectes et approfondissons nos connaissances.
Au programme, l’appareil buccale et comment réaliser un schéma scientifique !

Nous passons l’après midi à Dieulefit à tenter d’observer tous les détails des insectes que nous avons appris ce matin puis il est temps de vérifier si les hamacs sont bien accrocher ainsi que d’identifier les insectes qui vivent dans le séquoia.

La nuit commence à tomber et après avoir enfilé notre pyjama, c’est au tour du baudrier !
OH hisse ! Après 20 bonnes minutes d’efforts, nous voici dans nos hamacs, tous prêt pour une bonne nuit !

Vendredi 31 août

Aujourd’hui, réveil en douceur depuis nos hamacs.

Après un bon petit déjeuné, pas une minute à perdre, nous devons préparer notre retransmission de demain. Deux semaines de séjour à présenter de 15 à 17h dans le grand auditorium de Musiflore. Nous organisons les groupes de travail et tout le monde s’y met. Un groupe présentera la grimpe en arbre, l’autre les expériences réalisées et les sciences liées aux arbres. La journée s’enchaîne vite, les posters et le power-point commencent à être au point.

Samedi 01 août

Ce matin, ce n’est pas drôle mais il faut faire les valises ! Et oui, déjà deux semaines....
Un dernier forum puis c’est parti pour la finalisation de la retransmission.
Chacun sait à présent ce qu’il doit dire, le power point est terminé et le matériels des stands est préparé.... Quelques photos et nous sommes prêts !
15h les premiers parents arrivent et commencent à aller de stands en stands en questionnant sur les techniques utilisées, le matériel.

Dimanche 02 août

Et voilà c’est fini, tous les enfants sont partis de Musiflore, il ne reste plus qu’à ranger un peu et nous sommes prêts pour la prochaine quinzaine !

Si vous désirez voir toutes les photos des séjours rendez vous sur :

http://www.osi-photos.org/index.php

Vous pouvez nous suivre toute l’année sur facebook :
https://www.facebook.com/OSI-Percep...

A bientôt. L’équipe Arbre OSI 2015.

Photos / Vidéos

Nos partenaires

Voir également