Au fil de l'Arbre du 29 juillet au 12 août 2018

Voir descriptif détaillé

Au fil de l'Arbre du 29 juillet au 12 août 2018

Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

Dimanche 29 juillet

Le matin, les jeunes qui restaient deux semaines ont attendu midi en préparant les affiches aux portes des chambres puis sont partis en balade pour pique-niquer dans les sous-bois. Certains ont accueilli les nouveaux et d’autres ont joué dans la salle de jeux jusqu’à-ce que tout le monde soit là et que l’on puisse dîner. Une veillée Lucky Luck des prénoms et au dodo !

Lundi 30 juillet

Taymour, Thaïs, Sofia Elena, Cyrian, Alban et Maximilien ont rejoint Florelle dans le groupe Au fil de l’Arbre et ont découvert le centre au cours d’un jeu de piste sur le thème de la Pyrale du buis. Après des pâtes bolo, nous sommes partis au parc de Dieulefit pour grimper dans les arbres en moulinette avec l’animateur spécialisé dans ce domaine, Gabriel.

La veillée a été l’occasion de faire des mini jeux collaboratifs. Le premier jeu consistait à se mettre en rond et à essayer de se passer des cerceaux sachant qu’on ne pouvait pas se lâcher les mains. Le deuxième jeu était de se mettre en chenille et tout le monde devait garder les yeux fermés sauf le dernier qui guidait le premier par le son de sa voix.

Mardi 31 juillet

Ce matin, réalisation du protocole commencé par les jeunes des semaines précédentes.
Depuis plusieurs semaines, 10 pièges à phéromones sont installés un peu partout autour du cente. Ces pièges attirent les papillons mâles et les captures. La phéromone est l’odeur que le papillon femelle produit afin d’attirer le mâle pour s’accoupler.
Ce comptage régulier devrait nous permettre d’ici la fin de l’été de connaitre le cycle des pyrales du buis à Crupies.

Juste après le relevé des pièges, nous sommes partis au parc de Dieulefit pour manger nos sandwichs avec les guêpes qui dégustaient nos tranches de jambon !
En début d’après-midi, nous avons appris comment grimper en déplacement, une méthode où l’on grimpe seul avec un prussik et une pédale en auto-assurage. L’arbre faisait 35 mètres de haut.

Observer notre environnement depuis un nouveau point de vue est vraiment incroyable comme expérience ! Maintenant que nous commençons à fréquenter les arbres de plus près, il va falloir apprendre à mieux les connaitre ! Ce sera le programme de demain matin.

En attendant, c’est l’heure du goûter puis du retour vers le centre pour faire le grand jeu en sous bois avec les autres du séjour drone.

Ce soir, la veillée portait sur un cranium dont le but est de faire deviner des mots, soit en mimant, soit en dessinant ou soit en modelant de la pâte à modeler.

mercredi 01 août

Ce matin, après une petite séance photo grâce au séjour drone, nous voilà parti pour une séance d’un tout autre type : séance autour de l’arbre...

Nous avons revu quelques points de base sur les arbres : la fonction des racines (principalement absorber des nutriments), celle du tronc (conduction de la sève, soutien l’arbre et lui donne de la hauteur afin que les feuilles atteignent les rayons du soleil), et celle des feuilles (la photosynthèse, qui crée des sucres et ainsi procure de l’énergie à l’arbre.)
Nous sommes ensuite allés relever les pièges à phéromones de notre protocole.
D’ici la fin de la semaine, nous devrions pouvoir créer un graphique pour avoir un visuel des vols de pyrales depuis quelques semaines.

Cet après midi, nous avons grimpé dans un séquoia géant d’environ 40 mètres de haut. Et la surprise du jour, nous avons pris un goûter perché bien mérité.
Le séquoia pousse rapidement, atteignant 30 m en 30 ans. Il rejette de souche. Son bois est utilisé en menuiserie. Les fruits atteignent la maturité au bout de un an.
Leur écorce épaisse les protège en cas d’incendie de forêt.

Demain, c’est le bivouac ! Vivement une belle nuit dans les tentes....

jeudi 02 août

Prenez un arbre avec des branches. Installez une balançoire. Dessinez votre arbre dans 100 ans !

Ahahah nous avons eu des surprises !

Aujourd’hui nous avons continué à observer les chenilles qui avaient été prélevées la semaine dernières. Elles sont bien grandes et ne devraient pas tarder à se transformer en chrysalides. Nous suivons leur cycle de près...

Comme chaque jours nous avons également prélevés nos pièges à phéromones. Nous avons constaté une légère augmentation du nombre de papillons pyrales.
Cela est logique car nous approchons de la nouvelle phase d’envolé.

Vendredi 03 août

Aujourd’hui, réveil en pleine nature ! Un petit déjeuner et le temps de bien se réveiller, retour au centre Musiflore !
Une fois sur place, nous participons au forum puis allons dans notre salle arbre avec Solène, qui remplace notre animateur yoan pour la journée.

Nous commençons par faire un point au sujet de la retransmission de demain.
Qui parlera de quoi, que voulons nous présenter aux personnes qui seront là...
En plus de notre tournée des pièges à phéromones, nous sommes allés constater les dégâts des chenilles de pyrales dans le bas du jardin de Musiflore.
Il n’y a bientôt plus de feuilles... nous ne savons pas comment feront les prochaines chenilles...

Samedi 04 août

La matinée a été dédiée à la préparation de la retransmission et des stands de présentations des expériences réalisées dans la semaine. Nous y avons décidée des sujets à aborder mais aussi de comment les aborder et par qui.

L’après-midi, nous avons installés les stands et ensuite nous avons reçu les parents auxquels nous avons présenté un quizz pour en apprendre plus sur la pyrale du buis ainsi qu’un autre stand concernant l’identification des insectes.

L’après-midi s’est terminé par la présentation des différents sujets abordées pendant la semaine dans l’auditorium.

Dimanche 5 août

Tout le monde est bien arrivé. Nous sommes 12 participants sur le centre cette semaine dont 2 en make it, 4 en let it fly et 6 Au fil de l’arbre.

Le soir nous avons fait une veillée.
Nous avons joué au Lucky Luke des prénoms pour apprendre à se connaitre puis nous avons fait un pif paf pouf, petit jeu de rapidité et de concentration !
Nous avons fini par un maître du temps avant d’aller au lit.

Lundi 6 août

Ce matin, comme tous les lundi matin, nous avons décidés tous ensemble des règles de vie qui vont accompagner notre séjour.

Ensuite nous avons réunis au fil de l’arbre et Drone make it et fly it pour réaliser des projets.
Nos projets étaient des drones qui pourraient servir pour différents projets scientifiques.
Il y a eu beaucoup de bonnes idées.
Quelques-unes sont déjà en construction, comme un drone bateau capable de faire la bathymétrie d’un lac
Il y avait 3 catégories d’idée, pas possible, projets et projets d’avenir.
(Aucune n’est allée dans pas possible).
Il y a eu de très bonnes idées.

Cet après midi nous sommes allés à Dieulefit pour découvrir un de nos lieux d’étude et avons découvert une technique de grimpe d’arbre.
Certains d’entre nous sont même montés pieds nus.
Nous avons également commencé à découvrir ce qu’est un piège à phéromones et comment cela fonctionne.

mardi 7 août

Ce matin, Solène nous a présenté le protocole de suivi de vol des Pyrales du buis. Ce protocole est suivi par les participants du séjour Au fil de l’arbre depuis le début de l’été.
Elle nous a également expliqué la demande de création de protocole que l’INRA d’Avignon avait faite en début d’été : trouver des prédateurs naturels pour limiter la population de pyrale du buis.

Ensuite nous nous sommes réparti différentes missions :
-  Inventaire des cages en tissu
-  Entretient des différents élevages

En réalisant nos observations, nous avons pu constater que lorsque les chenilles de pyrales n’ont plus de feuilles de buis à manger, elles s’attaquent à l’écorce. C’est pour cette raison que les buis sont vraiment très faibles après le passage des pyrales.

Cet après midi nous sommes retournés dans le grand parc de Dieulefit et avons commencé notre après midi par l’ascension d’un cèdre de 30 mètres.

Nouvelle technique de grimpe, nouvelles sensations !

Ensuite nous sommes redescendu sur terre pour étudier la faune présente autour de nous et plus précisément les insectes.

Installation de notre labo itinérant, chasse aux insectes puis séance identification.

Mercredi 8 août

Ce matin nous avons récolté encore quelques nymphes de pyrales. Il a alors fallu trouver une solution pour les installer confortablement afin qu’elles puissent continuer leur croissance mais également pour que nous puissions continuer à les regarder grandir.

Nous avons également imaginé un nouveau protocole afin de tester l’effet répulsif de certains éléments naturels. Nous avons décidé de tester le macérat de crotte de chenille et le purin de prêle.
Notre hypothèse est qu’une fois le macérat de crottes de chenilles pulvérisé, les papillons estimeront que la population de chenilles est trop dense et qu’il ne faut pas pondre ici.
En ce qui concerne la prêle, c’est un insecticide naturel...

Après la récolte de pièges du protocole 1, la récolte des mini crottes de chenilles, la fabrications de portoirs pour les nymphes et quelques observations à la loupe binoculaire, il est temps de préparer nos affaires car ce soir, c’est le bivouac perché !

Arrivés sur place une surprise nous attendait. Gabriel nous avait installé une tyrolienne !
Sensations fortes garanties !

Après nous avons attrapés papillons, sauterelles et criquet et avons tenté de les identifier.

Ensuite ballade fantaisie puis dodo perché !

Jeudi 9 août

Vers 6h00 du matin les premiers coup de tonnerre se sont fait entendre au loin.
Cela ne nous a pas réveillé pour autant.... Nous avons roupillés jusqu’à 7h30 puis avons tout de même décidé de rentrer prendre le petit déjeuner à Musiflore.
Idée lumineuse car a peine arrivés, pluie, éclaires et tonnerre se sont déchainés.
Qu’est ce que nous étions bien au sec et surtout au chaud !

De la pluie, tant pis... Nous nous sommes concentré sur la finition de nos portoirs, la réalisation du macérat de petites crottes et la réalisation d’un time laps d’une chenille se transformant en chrysalide.

Pas facile facile mais nous devrions y arriver ! C’est que ça bouge ces petites bêtes là !

Ce soir, veillée Cluedo !
Des personnages plus drôles les uns que les autres et une énigme à couper le souffle !

Vendredi 10 août

Ce matin nous sommes allés au Château de Montjoux. Ou plutôt dans le parc du château. Nous sommes allés constater les dégâts que les chenilles des pyrales ont fait aux grandes haies de buis.
Cette petite inspection nous a permis de discuter des différentes espèces d’arbres et de refaire un point sur nos connaissances.
Cet après midi, nous avons préparé la retransmission de demain après midi.
Le stand, notre power point. Après avoir fait le point sur nos connaissances, nous nous sommes réparti les rôles.

Photos / Vidéos

Nos partenaires

Voir également