Envoyer à un ami

Au Fil de l'Arbre - Espèce Invasive / Collemboles - 26 juillet au 2 (...)

Journal de bord du nouveau séjour « Au fil de l'Arbre - Pyrale du buis / Collemboles » Voir descriptif détaillé

Au Fil de l'Arbre - Espèce Invasive / Collemboles - 26 juillet au 2 (...)

Journal de bord du nouveau séjour « Au fil de l'Arbre - Pyrale du buis / Collemboles » Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

La fine équipe est constituée de Edith, Chloé, Edouard, Esteban, Amaury, Thiébault, Paul-Elie et Elise.

Ils seront encadrés côté science par Koïchi et Stéphanie, ainsi que de Charlie côté grimpe d’arbre.

Le Journal de Bord

Pour voir toutes les photos, c’est par là :
- > http://www.osi-photos.org/thumbnails.php?album=450

Attention, les 358 premières photos sont celles de la semaine du 19 au 26 juillet, c’est donc normal si vous ne trouvez pas tout de suite la frimousse de votre enfant dans l’album ! Pensez à cliquer sur une photo pour en connaître le numéro.

N’hésitez pas à voter pour vos photos préférées, elles seront dans le best of de l’année !

C’est donc parti pour la quatrième semaine de l’été !

Les projets « Espèces invasives » et « Collemboles » ont dorénavant un tronc commun pour les temps scientifiques en début de semaine. Les participants auront ensuite le choix de leur sujet en fonction de leur affinité avec l’un des deux sujets.

Lundi 27 juillet 2020

Ce matin, nous avons déchiffrés des énigmes envoyées par Elisabeth Tabone, notre chercheuse partenaire de l’INRA (l’Institut National de la Recherche Agronomique) afin qu’on l’aide dans sa mission scientifique ! Nous avons ensuite reçu une carte qui nous a mené vers un scientifique endormi, perdu sous un arbre, ne se rappelant plus de l’endroit où se trouvait son laboratoire. Heureusement, il avait enregistré son lieu secret sur message codé qu’on a réussi à déchiffrer grâce à l’alphabet morse. Nous avons donc retrouvé son laboratoire grâce aux coordonnées et nous avons étudier les espèces d’êtres vivants grâce à la phylogénie.

JPEGJPEGJPEG

Cet après-midi, après avoir observé un séquoia et discuté des différentes caractéristiques pour différencier les arbres (feuillus vs conifères), on a finalement grimpé dans de magnifiques arbres de plus de 15m de haut (des sapins espagnols, des tilleuls...). Nous avons ensuite goûté et fait une activité extra-scientifique tous ensemble : différents jeux de cohésion suivi d’une gamelle ! Après avoir bien transpiré, nous nous sommes lavés et nous avons mangé un bon petit plat bio préparé par notre cuisinier Alain.

Rédigé par Thiébault & Edith

Mardi 28 juillet 2020

Le temps science a consisté en l’approfondissement de nos connaissances de la veille en biologie animale. Nous avons ainsi appris plein de choses sur l’évolution et la diversification de ce règne, et particulièrement des arthropodes et des insectes que nous aurons à identifier plus tard dans la semaine.

JPEGJPEGJPEG

Temps grimpe l’après-midi, agrémenté de botanique. Le grand jeu consistait quant à lui à plusieurs jeux orienté écologie et développement durable : les playdagogie ! La veillée loup-garous contre vampires a été écourtée à cause de la pluie, et s’est donc terminée en quelques parties de loup-garou de Thiercelieu.

Mercredi 29 juillet 2020

Après s’être occupé de notre petit élevage de pyrale et avoir préparé notre sac à dos, nous sommes partis collecter des données scientifiques sur le terrain, direction Gumiane. En plus d’avoir utilisé les filets à papillons pour attraper et observer différents insectes, on a appris à distinguer entre des criquets et des sauterelles et on a eu la chance de bien observer une mante religieuse ! On a également trouvé de nombreux buis à la lisière entre la foret et la prairie qu’on a décrit en suivant le protocole de l’INRA, sur lesquels on a trouvé de nombreuses chenilles de pyrale !

JPEGJPEGJPEG

Après un pique-nique au bord de la rivière la Roanne, on est parti grimper sur des hêtres non loin de Musiflore, un magnifique spot de grimpe au milieu de la nature ! On a pu monter à plus de 15m de haut et nous avons ensuite remercié les arbres en leur faisant un bon câlin ! En rentrant sur le centre, nous avons rejoint les autres pour une grande activité extra-scientifique en mode Fort Boyard !! Pour bien finir la journée, on a terminé avec une belle veillée musicale.

Jeudi 30 juillet 2020

Ce matin, nous avons réétudié certains ordres d’insectes que nous avions vu hier durant notre sortie de terrain (lépidoptère, coléoptère, orthoptère, diptère...) en redéfinissant les caractéristiques de chacun. Nous avons également pris soin de notre élevage de pyrale et récolté des données sur le nombre de chenilles, ainsi que sur la présence ou l’absence de capsules céphaliques afin de répondre aux questions de l’INRA sur le nombre de mues qu’une chenille fait avant de se transformer en chrysalide.

JPEGJPEGJPEGJPEG

Cet après-midi, nous avons étudié les oiseaux, les différentes espèces et leurs particularités (becs adaptés à l’alimentation, pattes également adaptées...). Nous avons aussi pris un moment pour discuter des mythes et des légendes des chauves-souris durant un jeu du vrai ou faux. Et finalement, après avoir gouté des supers bonnes tartines à la pâte à tartiner faite maison, on est allé grimper dans les arbres et monter nos sacs de couchage pour préparer notre bivouac de ce soir car nour dormirons dans les arbres !!

Vendredi 31 juillet 2020

A part Thiébault et Esteban pour qui la nuit fût douce et belle, les autres grimpeurs ont passé une nuit perchée plutôt courte et agitée par le bruit des loirs vivant au sommet des arbres et grignotant des graines, des fruits secs ou des écorces des arbres en émettant quelques cris stridents... du coup, après notre retour au centre ce matin pour prendre un bon petit déjeuner, nous avons eu le droit à une bonne petite douche avant d’avoir un peu de temps pour se reposer, faire une petite sieste et nous remettre de nos émotions. Pendant ce temps, nos 2 plus jeunes toujours plein d’énergie, Edouard et Edith étaient en salle d’arbre en train de s’occuper de notre élevage de chenilles de pyrale et de faire plein de jolis dessins dans leur carnet. Ils ont également inventé un nouveau jeu : un jeu de carte du super chihuahua !

JPEGJPEGJPEG

Nous avons quand même profité d’une heure de temps science dans notre salle pour observer les résultats de nos pièges de Berlèse : des pièges dans lesquels nous avons mis 3 échantillons de sol provenant de 3 endroits différents (près de la rivière au site de grimpe d’arbre, dans le potager ou dans le compost). En mettant ce sol dans un entonnoir avec une petite grille et une lumière par dessus, nous avons fait fuire la microfaune du sol qui est donc tombée dans une petite boîte noire qui les attendait dessous. En les mettant sous la loupe binoculaire, on a finalement découvert les fameux collemboles du sol, et autres arthropodes, qu’on a essayé d’identifier ! Le reste du temps scientifique de l’après-midi a été dédié à préparer la retransmission qui aura lieu demain !!! Après avoir bien travaillé, nous avons mérité un grand jeu Cluedo dans l’après-midi suivi d’une soirée Loup-garou contre Vampire !

Samedi 1er août 2020

Dernier journée sur place qui a donc commencé par la fin de préparation des retransmissions ! Après installation des stands en début d’après-midi, l’équipe a pu ensuite fièrement présenter au reste des participants OSI et leurs parents leur stand « Au fil de l’arbre ». Il y a eu deux thématiques en une lors de cette représentation : l’une sur les collemboles et l’autre sur la pyrale, suivies d’un mini-spectacle qui a su montrer le protocole scientifique d’observation des prédateurs de la pyrale tout en légèreté et en musique.

La fin de journée s’est conclue sur un repas burgers puis double séance ciné qui a su fait plaisir à plus d’un !

Nos partenaires

Voir également