Envoyer à un ami

Au Fil de l’Arbre - Espèce Invasive / Collemboles - 16 au 23 août (...)

Journal de bord « Au fil de l'Arbre » pour notre avant dernière semaine de l'été, qui sera encadrée par Stéphanie et Martin. Voir descriptif détaillé

Au Fil de l’Arbre - Espèce Invasive / Collemboles - 16 au 23 août (...)

Journal de bord « Au fil de l'Arbre » pour notre avant dernière semaine de l'été, qui sera encadrée par Stéphanie et Martin. Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

Cette semaine nous sommes 10 participant.es. Nous aurons donc un groupe de plus « petits » avec Octave, Hadrien, Marceau, Héloïse, et un groupe de « grands » - dont certain.es sont des habitué.es du séjour Au fil de l’arbre - avec Léo, Anne, Nans, Margaux, Aurélien et Clément. Ils sont encadrés par Stéphanie et Martin, les deux éducateurs scientifiques et Claire, la monitrice de grimpe d’arbre.

Pour cette septième semaine de l’été, nous fonctionnerons avec un tronc commun pour les temps scientifiques pour les projets « Espèces invasives » et « Collemboles », avec plus de détails sur l’un des sujets selon les jours.

Pour voir toutes les photos, c’est par là :
- > http://www.osi-photos.org/thumbnail...

N’hésitez pas à voter pour vos photos préférées, elles seront dans le best of de l’année !

Le Journal de Bord

Dimanche 16 août

C’est parti pour une nouvelle semaine du séjour Au fil de l’Arbre ! Les participant.es se sont bien installé.es, les premiers arrivés ont même eu droit à une petite randonnée et une visite des « Grottes sarrasines », près de Dieulefit.

JPEG

Lundi 17 août

Comme chaque semaine, l’enseignement scientifique a débuté dès le lundi matin. Accompagné de Martin, l’un des éducateurs, les participant.es ont pris possession des lieux, et plus particulièrement de la salle Au fil de l’Arbre, avec son labo, sa bibliothèque et ses jeux naturalistes. Ils ont ensuite rejoint Stéphanie, l’autre éducatrice, pour en apprendre un peu plus sur les pyrales du buis, ainsi que sur les parapluies japonais, filets à papillons et autres instruments qui seront utilisés sur le terrain.

L’après-midi, le groupe des « grands » est parti à Dieulefit de 14h à 16h, faire la connaissance de Claire la monitrice, et apprendre (ou réapprendre) la grimpe d’arbre à la moulinette, dans des sapins d’Espagne, un sapin de Douglas et un tilleul. Pendant ce temps-là, le groupe des petits est parti en mission recherche de Buis avec Stéphanie, du côté du village de Paillette. Ces derniers sont de plus en plus difficiles à trouver, à cause des ravages occasionnés par les pyrales ces dernières années. Objectif atteint pour le groupe des petits qui ont même ramenés en prime quelques chenilles.

La seconde partie de l’après-midi a été sportive pour le groupe des petits, qui sont allés escalader, non sans appréhension, leurs premiers arbres sur le site de Dieulefit. Les grands, quant à eux, sont rentrés sur centre pour participer à l’activité extrascientifique avec les autres jeunes de la colo.

JPEGJPEGJPEG

Mardi 18 août

Journée terrain pour tous les grimpeurs afin de récolter les données demandées par Elisabeth Tabone, notre partenaire scientifique de l’INRA. Afin de connaître exactement le cycle de la pyrale du buis, elle nous a donné comme mission de récolter différents stades de pyrales de buis sauvages, idéalement des oeufs, afin de faire un élevage pour compter exactement le nombre de mues. Pour cela, nous devons récolter quotidiennement les capsules céphaliques (seuls restes visibles de la la mue correspondant à l’ancienne tête noire de la chenille), puis prendre soin de nos chenilles qui un jour deviendront adultes !

Ce matin, nous avons donc le groupe des « grands » qui est parti grimper à nouveau à Dieulefit, mais sur un deuxième site de grimpe proche des cèdres. Le challenge du jour, en plus de pouvoir grimper à pieds nus sur le tilleul, ceux qui le souhaitaient pouvaient même grimper à l’aveugle à l’aide d’un masque sur les yeux afin d’être encore plus concentrés sur leur grimpe, le toucher avec l’arbre et leurs bons chicots (bouts de branches servant de prises d’escalade).

Pendant ce temps là, le deuxième groupe des « petits » est parti à la recherche de pyrales sur le nouveau site qu’ils ont repéré hier à Paillettes. En plus de récolter de nouveaux spécimens, nos scientifiques en herbe ont du compléter un protocole scientifique de l’INRA indiquant non seulement l’état du buis, mais également décrivant l’écologie de ce site : identification des potentiels prédateurs, des autres espèces végétales, et de l’environnement... ici en sous-bois, en bord d’un champ de lavande !

Après s’être tous retrouvés autour d’un pique-nique à Dieulefit, nous avons inversé les rôles donc les « grands » sont partis sur le terrain à la recherche de notre espèce invasive pendant que les « petits » prenaient confiance et se sont surpassés pour prendre de la hauteur et profiter de leur grimpe dans les arbres ! Nous sommes ensuite tous rentrés sur le centre Musiflore pour retrouver les autres de la colo et faire un grand jeu ensemble : la grille magique !

JPEGJPEGJPEG

Mercredi 19 août

Nous avons commencé la journée par décrire un peu les humeurs et envies de chacun pendant le forum en utilisant un arbre de Wilson. En choisissant un personnage de l’arbre qui correspond à notre ressenti, on a pu s’exprimer librement par rapport aux activités scientifiques, aux activités extrascientifiques (grand jeux & veillées), aux repas et aux nuits. Puisque nous sommes à la moitié du séjour, cela nous permet de nous adapter afin que les participants profitent au maximum de leur séjour !

Suite à cela, le groupe des « petits » est parti découvrir un nouveau site de grimpe d’arbre près de Musiflore, qui se situe dans un milieu enchanté à une vingtaine de minutes à pied du centre. En plus de nous échauffer gentiment, cette petite balade à travers la forêt et les prairies nous offre une vue imprenable sur les montagnes alentours ! Bien que la peur et le vertige régnaient en arrivant près des grands hêtres sur lesquels sont perchées les plateformes pour le bivouac, nos 4 petits grimpeurs sont tous montés tant bien que mal jusqu’à une des plateformes perchée à presque 20m de haut ! Quelle fierté en les voyant s’amuser là-haut puis à faire les chauves-souris suspendues chacun à leur corde ! Pour changer de la moulinette, nous avons aujourd’hui appris une nouvelle méthode de grimpe seul, en auto-assurage, à l’aide d’un prussik et d’une pédale.

Pendant ce temps, le groupe des « grands » est resté dans notre salle d’activité pour deux choses principales. Premièrement, s’occuper de notre élevage de chenilles de pyrales récoltées sur le terrain hier, et donc noter les données servant à réaliser le protocole de l’INRA sur le nombre de mues que fait une chenille avant de se métamorphoser en chrysalide. Deuxièmement, acquérir plus de connaissances sur les insectes, leurs caractéristiques et quelques ordres communs : bien sûr nos chers lépidoptères, mais également des coléoptères, diptères, orthoptères, hémiptères, hyménoptères, odonates et autres ! Pour finir le module insectes, nous avons sortis les filets à papillons afin d’essayer d’en attraper quelques uns et de les identifier.

Après un bon petit repas de midi au centre, nous avons changé les rôles : les « petits » se sont occupés de nos chenilles de pyrales et ont développé leurs connaissances entomologiques pendant que les « grands » sont allés découvrir le site de grimpe des hêtres près de Musiflore. Comme nous avons une météo ensoleillée et très agréable, une partie du groupe a profité de l’activité extrascientifique pour aller se baigner dans une rivière proche d’ici avec une vingtaine de participants et 4 éducateurs. Les autres auront cette chance vendredi si le temps le permet ! Pour couronner la journée et finir sur une veillée endiablée, ils se sont transformés en villageois ou en loups garous !

JPEGJPEGJPEG

Jeudi 20 août 2020

Aujourd’hui est le grand jour : celui du bivouac perché ! Pour commencer la journée, forum par âge ce matin, suivi d’un temps science en salle Arbre... Les petits ont commencé par faire un jeu de société sur la chauve souris avec Solène, la directrice, afin de discuter des prédateurs de nos chenilles ! Pendant ce temps-là, les grands se sont occupés de notre élevage de pyrale et ont découvert le fabuleux monde microscopique des collemboles ! Après avoir vu les similarités et différences entre insectes et collemboles, ils ont installé un appareil de Berlèse qui permet de piéger la faune du sol : en mettant de la litière dans un entonnoir sous une lampe qui chauffe, la micro et meso faune - qui sont lucifuges - fuient la lumière et tombent donc dans une boîte que l’on pourra observer, après 24h, sous la loupe binoculaire !

Durant l’après-midi, tout le monde est parti sur le site de grimpe des hêtres. Pendant qu’un groupe grimpait, le deuxième a installé un petit bivouac perché : une tree-tente à 1m50 du sol et des hamacs pour ceux qui ne souhaitent pas dormir la tête trop haute dans la canopée ! A l’aide d’une clé de détermination, ils ont également appris à identifier des plumes d’oiseaux et ils ont joué à un jeu de 7 familles de la faune du sol pour réviser les connaissances apprises le matin ! Après un goûter dans la prairie, les rôles se sont inversés et les grands en ont profité pour découvrir un nouveau jeu « Pose...ça décompose ! », un jeu éducatif qui permet de réviser la décomposition de la matière organique !

JPEGJPEGJPEG

Vendredi 21 août

Retour de bivouac ce matin ! Tout le monde a été enchanté par l’expérience, même si les traits sont un peu tirés. Après une petite pause douche/sieste/détente, les deux groupes se sont réunis pour prendre soin de l’élevage des chenilles, et observer les micro-organismes pris dans les pièges de berlèse installés hier. Collemboles, cloportes et acariens étaient au rendez-vous, même s’ils n’étaient pas toujours faciles à distinguer.

L’après-midi a été consacrée à la préparation de la retransmission de samedi, au cours de laquelle chaque séjour présentera le travail accompli durant la semaine au reste de la colo et aux quelques parents qui ont fait le déplacement. Entre déguisements, quizz, dessins et démonstration du matériel de grimpe, le groupe prépare de belles choses pour demain ! Après le goûter, il y a eu une session baignade dans le Roubion pour celles et ceux qui le désiraient, tandis que les autres ont préféré participer au grand jeu de la fin d’après-midi.

Et pour le soir, ce fut ambiance « entre feu et loups ». Pierre Perret, spécialiste du loup, et quatre de ses stagiaires nous ont présenté un petit film ainsi qu’un quizz pour découvrir un peu plus ces mystérieux canidés et celles et ceux qui les étudient. La soirée s’est terminée sur un touche poétique avec un spectacle alliant bolas en feu et musique, réalisé par Manu, animateur au centre Musiflore.

JPEGJPEGJPEG

Samedi 22 août

Dernier jour de colo aujourd’hui ! La matinée a commencé par un branle-bas de combat dans le dortoir : en prévision du départ, tout le monde afait sa valise et s’est assuré avec les animateurs qu’il n’y manquait rien. Toute la colo s’est ensuite réunie dans la prairie pour un grand forum au cours duquel chacun a pu exprimer son ressenti suite au séjour et raconter son meilleur souvenir de la semaine. Puis, direction la salle arbre pour les participant.es du séjour au fil de l’arbre, pour peaufiner la retransmission de l’après-midi.

Celle-ci a débuté à 15h, après quelques instants d’installation et l’accueil des premiers parents. Chacun a pu déambuler au milieu des stands de chaque séjour, avant que la présentation face public ne débute vers 16h. Héloïse et Marceau ont présenté le protocole d’observation de la pyrale que nous avions mis en place, ainsi que le cycle de la pyrale. Puis, Hadrien a détaillé l’utilisation du filet à papillon, suivi par Marceau et Octave -déguisé pour l’occasion en papillon de pyrale - qui ont expliqué au public comment reconnaître à coup sûr l’imago (la forme papillon) de la pyrale. Anne, Nans et Margaux ont ensuite enchaîné avec une présentation sur les différences entre insectes et papillons, tandis que Léo et Aurélien ont parlé du matériel et des techniques de grimpe. Enfin, Clément, Anne et Margaux ont terminé par une touche humoristique, avec un quizz décalé pour s’assurer que le public avait bien suivi.

Après un délicieux gratin de ravioles-poireaux, tout le monde s’est retrouvé pour la traditionnelle boom de fin de séjour et un blind-test endiablé, histoire de bien terminer la semaine !

JPEGJPEGJPEG

Nos partenaires

Voir également